logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Scénarios Climat-Energie > Scénarios énergétiques régionaux et locaux > Virage énergie – des scénarios alternatifs à l’échelle régionale
Virage énergie – des scénarios alternatifs à l’échelle régionale
date 6 février 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Zoom sur des scénarios alternatives à l’échelle régionale : les scénarios régionaux « virage-énergie » vecteurs d’une expertise citoyenne climat-énergie – un article de Gildas Le Saux, Virage-énergie Nord-Pas (Revue CLER Infos n°80).

Emboîtant le pas de la démarche entreprise à l’échelle du Nord-Pas de Calais, d’autres scénarios régionaux « virage-énergie » sont en cours d’élaboration sous la houlette de collectifs citoyens. Ainsi, les trois associations Alisee (Nantes), Sortir du Nucléaire 44 et Attac se sont réunies pour créer Virage-énergie Climat Pays de Loire en octobre 2009. Virage-énergie IDF (Ile de France) est née quant à elle au printemps 2010 avec l’objectif elle aussi de décliner un scénario régional de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre avec sortie du nucléaire.

Chaque scénario poursuit des objectifs propres aux spécificités de chaque région. Avec par exemple 60% de la demande électrique, l’industrie marque fortement le scénario du Nord-Pas de Calais. C’est plutôt l’agriculture, source de 40% des émissions de gaz à effet de serre de la région Pays de Loire, qui est l’un des enjeux majeurs abordés par Virage-énergie Climat Pays de Loire. Pour l’île de France, le scénario s’attellera à aborder les questions de dépendances énergétique, alimentaire et de biens de consommation de cette mégalopole capitale, avec comme autre spécificité aussi l’activité très émettrice des deux aéroports internationaux.

Cette diversité des approches vient confirmer l’idée que la problématique énergétique est une donnée résolument locale. La recherche d’une plus grande autonomie énergétique des territoires signifie des solutions de productions décentralisées d’énergie et construites sur les atouts et les contraintes propres des régions.

Les trois années d’expérience, notamment en Nord-Pas de Calais, montrent que de tels scénarios régionaux sont un moyen efficace d’accélérer la prise sde décision vers la transition énergétique. Source de bases tangibles de discussion et de débats entre les citoyens et les institutions publiques, le scénario régional constitue permet de formuler des propositions ou même convaincre, chiffres à l’appui, sur le bien-fondé des solutions à mettre en œuvre en matière d’énergie.

Leur élaboration amène les citoyens à se former sur les problématiques climat-énergie, faisant naître une certaine expertise citoyenne que bon nombre d’acteurs publics reconnaissent en les conviant aux démarches de Plans Climat Energie Territoriaux, de Schémas régionaux air-climat-énergie ou encore en se servant du scénariio Virage-énergie comme référence à leurs propres travaux prospectifs, à l’instar de la Région Nord-Pas de Calais.
Seul bémol : cette reconnaissance n’a pas à ce jour sa traduction financière. Le bénévolat, qui anime jusqu’à aujourd’hui les collectifs Virage-énergie, a ses limites. Peut-être l’extension à venir des Conseils économique et social régionaux aux questions environnementales changeront-elles la donne ?

Si vous voulez savoir plus sur les initiatives Virage énergie ou si vous souhaitez monter un nouveau Virage énergie – n’hésitez pas à contacter : Meike Fink – meike@rac-f.org


-  Virage-énergie Nord-Pas de Calais - étude complète et synthèse, guide méthodologique
-  Virage-énergie Climat Pays de Loire - scénario téléchargeable
-  Virage-énergie IDF Contact - planvirageenergie@gmail.com