logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Vers un accord équitable sur le climat pour l’après 2012
date 21 novembre 2008
texte+ texte- google twitter facebook

Vers un accord équitable sur le climat pour l’après 2012

Propositions du Réseau Climat-Développement
Décembre 2008

Télécharger le document de 56 pages, au format PDF, en couleur :

PDF - 11.2 Mo
Version française



Download the english version also

PDF - 11 Mo
English version








Sommaire

° Préface
° Présentation du projet et du réseau « Climat-Développement »
° Partie 1. L’équité au cœur de la définition des futurs engagements de réduction des émissions
° Partie 2. Lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts : un enjeu pour le climat
° Partie 3. L’adaptation, second volet de la lutte contre le changement climatique
° Partie 4. Un besoin sans précédent en transferts de technologies
° Partie 5. Le financement de la réduction et de l’adaptation, enjeu clé du nouvel accord post-2012
° Acronymes
° Bibliographie

— — — — Présentation du projet et du réseau « Climat-Développement »

Le cycle actuel des négociations menées sous l’égide de la Convention
Climat et du Protocole de Kyoto est crucial car il doit déboucher fin
2009 sur l’adoption d’un nouvel accord contraignant sur le changement
climatique (« accord post-2012 »).
Le projet, initié en 2007, vise à jeter les bases d’une collaboration de
long terme entre ONG francophones du Nord et du Sud, avec un double
objectif :
- développer une influence constructive au sein de la société civile sur
la question du changement climatique,
- influencer davantage, grâce à un croisement d’expertises des différentes
ONG composant le réseau, les négociateurs dans le cadre des
négociations internationales climat de l’après-2012.

Un premier atelier organisé par ENDA à Dakar en 2007 a mené à
l’élaboration d’un plaidoyer commun qui fut ensuite présenté aux
négociateurs francophones lors de la conférence des Nations Unies
à Bali en décembre 2007.
La conférence de Bali a également été l’occasion d’une rencontre
officielle entre le Réseau Action Climat, l’UICN (Union Internationale
pour la Conservation de la Nature), le GRET (Groupe de Recherche
et d’Échanges Technologiques, organisation française de solidarité
internationale) et la Fondation Nicolas Hulot.
Un constat commun a été dressé sur la nécessité de mieux lier les
questions climatiques aux enjeux locaux de gestion des écosystèmes
et de développement pour les populations les plus vulnérables. Pour
cela, il faut élargir et connecter les réseaux existants, en favorisant les
synergies entre les organisations du Nord comme du Sud qui ont des
compétences et atouts complémentaires.
En 2008, les membres et partenaires des différents réseaux ont donc
décidé de travailler ensemble pour échanger leur expertise et se pencher
sur des sujets essentiels pour l’avenir du régime international
de lutte contre le changement climatique. Le projet prend appui sur
l’élaboration d’un plaidoyer commun portant sur les principaux thèmes
des négociations internationales sur le climat : objectifs équitables de
réduction des émissions, adaptation aux impacts du changement climatique,
déforestation et dégradation évitées, transfert de technologies
et financements nécessaires aux pays les plus vulnérables.

— — — — Séminaire de Bamako, Mai 2008

En partenariat avec le RAC-France, ENDA, HELIO et la FNH, l’IUCN a
organisé un séminaire de renforcement des capacités sur les questions
énergétiques et climatiques, du 6 au 8 mai 2008, à Bamako (Mali).
Plus de 40 participants, venus 15 pays africains, dont 6 représentants
gouvernementaux et 6 autres ONG, se sont rencontrés afin de partager
leur expertise et d’élaborer des positions partagées sur le climat.
Le dialogue a continué tout au long de l’année par Internet, instrument
de communication privilégié du fait de l’éloignement géographique
des participants.
Une première synthèse des recommandations a été présentée à la
presse et aux membres de l’UICN lors du Congrès mondial de la nature
qui a réuni plus de 8000 personnes à Barcelone en Octobre 2008. Le
débat a permis d’enrichir les documents d’orientation qui ont ensuite
fait l’objet de la présente publication, afin d’être distribuée aux ONG
et aux négociateurs en amont et pendant la conférence des Nations
Unies sur le climat de Poznan, en décembre 2008.
Forts de cette première expérience, les partenaires du projet souhaitent
désormais poursuivre l’initiative afin de pérenniser mais surtout de
renforcer et d’élargir ce travail en réseau pendant tout le cycle des négociations
dites « de l’après-2012 » qui doivent, en principe, se finaliser
en 2009, lors de la conférence des Parties qui aura lieu à Copenhague.

Il s’agit désormais de capitaliser sur cette première expérience réussie
en Afrique et de dupliquer la démarche en Asie et en Amérique latine
en s’appuyant sur les différents réseaux afin de proposer des solutions
concrètes pour un accord équitable sur le climat après 2012.