logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Événements extrêmes > Une augmentation de l’intensité des cyclones tropicaux les plus puissants
Une augmentation de l’intensité des cyclones tropicaux les plus puissants
date 4 novembre 2008
texte+ texte- google twitter facebook

Nature – 4 novembre 2008

- Thème : Changements climatiques, événements extrêmes
- Titre : Une augmentation de l’intensité des cyclones tropicaux les plus puissants
- Titre original : The increasing intensity of the strongest tropical cyclones
- Auteur : J. B. Elsner et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 4 novembre 2008
- Lien de consultation : http://www.nature.com/nature/journa...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude s’est intéressée aux liens entre le réchauffement climatique et l’intensité des cyclones tropicaux, sur la base de données statistiques homogènes issues de l’observation des phénomènes cycloniques dans diverses zones du monde durant les trois dernières décennies. Il apparaît en conclusion qu’il existe bien une corrélation significative positive entre les deux phénomènes. En effet, sur la période étudiée, il a été observé une augmentation générale de la vitesse des vents pour la catégorie des cyclones les plus forts ; par ailleurs, on peut également observer une augmentation de la vitesse maximale des vents pour les cyclones extrêmes, notamment en ce qui concerne la zone de l’Atlantique nord. Ces observations tendent donc à valider l’hypothèse généralement admise selon laquelle le réchauffement climatique, en augmentant la quantité d’énergie absorbée par les océans, entraîne mécaniquement une augmentation de la puissance des cyclones.


Consultez l’article : [http://www.nature.com/nature/journa...]