logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Négociations internationales > Une annonce américaine pour réduire la consommation de charbon !
Une annonce américaine pour réduire la consommation de charbon !
date 2 juin 2014
texte+ texte- google twitter facebook

Ce matin, l’agence de protection environnementale américaine annonçait une réduction drastique de la consommation de charbon (qui représente aujourd’hui 37% du mix électrique) hui Etats-Unis : -30% d’ici 2030 (par rapport au volume de charbon consommé en 2005).

Pour le RAC, l’engagement americain envoie un signal positif de court terme. La lutte de Barack Obama contre le charbon contribuera à tenir l’engagement a horizon 2020. A condition de ne pas oublier que cet engagement de réduire les émissions américaines de seulement 4% par rapport a 1990 (soit -17% par rapport à 2005) est bien trop insuffisant.

Nous attendons donc des américains un objectif très ambitieux pour 2025-2030 dans le cadre du futur accord mondial, pour rattraper ce retard accumulé. En outre, nous nous inquiétons de cette bonne nouvelle qui cache une mauvaise nouvelle : le developpement massif des gaz de schiste. L’objectif n’est pas de remplacer une fausse solution avec une autre fausse solution !! C’est justement le moment de déployer massivement les énergies renouvelables et les programmes d’économie d’énergie.

Pour rester positif, sur Paris Climat 2015, c’est un bon signal a quelques jours du debut des négociations climat à bonn et à quelques mois du sommet des chefs d’Etat sur le climat le 23 septembre. C’est en outre dans l’esprit du 5ème rapport du giec qui implique que respecter notre budget carbone pour stabiliser le rechauffement climatique sous 2°C suppose de laisser 2/3 de nos réserves connues en énergies fossiles dans le sol.

Nous attendons de cet accord international fin 2015 qu’il enterre définitivemnt les énergies fossiles, qu’il envoie un signal fort aux investisseurs comme quoi le charbon, c’est un investissement risqué et qu’on change de cap économique mondialement : place aux énergies renouvelables et a l’efficacité énergétique !
Dans ce contexte, nous attendons aussi de la France un engagement pour supprimer tout soutien au charbon via les institutions financières internationales, via la Coface (agence de crédits a l’export qui a garanti 1,2 milliards d’euro de projets charbon depuis 2009) et via les grandes entreprises francaises dans lesquelles l’Etat est actionnaire : gdf suez par exemple.