logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
Transport aérien

L’aviation civile a un impact sur le climat à travers ses rejets de CO2, de NOx, mais aussi de vapeur et à cause des nuages formés par les avions. Le chiffre de 2% des émissions mondiales, souvent donné par l’industrie pour chiffrer ses émissions de gaz à effet de serre, sous-estime le forçage radiatif du secteur. Ces 2% correspondent aux niveaux de 1990 et ne concernent que les émissions de CO2 !

Les émissions de l’aviation augmentent plus rapidement que n’importe quel autre moyen de transport. Les émissions de CO2 de l’aviation européenne ont augmenté de 110% entre 1990 et 2008, alors que d’autres secteurs sont parvenus à réduire leurs émissions.

En l’absence de mesures de limitation, les émissions du secteur devraient doubler ou tripler d’ici 2050. Comme le montre une étude récente de Lee et al. (2013) [1], réalisée pour le rapport annuel du Programme des Nations unies sur l’environnement (Pnue) sur les émissions de CO2, l’absence de limitation des émissions de l’aérien mettrait sérieusement en danger le respect de la limite de réchauffement climatique de 2°C.

LES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  • Les dessous de l’aviation : Nouvelle campagne des ONG pour couper les ailes de la pollution

    20 juin 2013

    Montreuil, le 20 Juin 2013 - Alors que le salon du Bourget bat son plein, le Réseau Action Climat lance une campagne d’information (www.lesdessousdelaviation.org), dénonçant les impacts dévastateurs de l’aviation sur le climat. Dans un appel au gouvernement français, le RAC-F demande un prix sur la pollution des avions. L’urgence climatique requiert la contribution de tous les secteurs de l’économie. L’aviation ne peut plus y échapper.

  • Le trafic aérien en images : l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie doivent prendre les devants pour réduire les émissions

    29 mai 2013

    Le 29 mai, la BBC a diffusé des images de Michael Markieta révélant la densité des lignes aériennes dans le monde. Ces images parlent d’elles-mêmes : les plus gros centres de trafic aérien sont l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie de l’Est. Ce sont les principales régions du monde responsables des émissions de gaz à effet de serre du secteur. Ces régions doivent prendre les devants dans la réduction des émissions.

  • Réduire les émissions de l’aviation civile internationale : une priorité avant 2020

    2 avril 2013

    L’aviation est une source importante d’émissions de gaz à effet de serre. C’est le moyen de transport le plus émetteur, qui est à l’origine d’environ 5% du forçage radiatif mondial. Si le secteur aérien représentait un pays, il serait le septième plus gros émetteur. En outre, les émissions de l’aviation pourraient tripler, voire quadrupler dans un futur proche. L’année 2013 constitue une fenêtre d’opportunité pour agir rapidement aux niveaux international et européen afin de limiter les émissions de ce secteur très polluant.

  • Règlementation européenne sur l’aviation

    17 avril 2012

    Depuis janvier 2012, les émissions de C02 des vols en direction et en provenance de l’UE sont soumises au marché des quotas européens, suite à une décision prise en 2008 (législation européenne du Paquet Energie-Climat).
    Suite à une récente prise de position du Ministre, le RAC a souhaité réagir pour rappeler l’importance de cette mesure européenne.

DANS CETTE RUBRIQUE