logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Réseau Action Climat > Nos activités > Le RAC-F dans la presse... > Articles 2005-2006 > Sus aux 4x4 Des associations écologistes se mobilisent pour que le gouvernement taxe plus lourdement ce type de véhicule
"Liberation" Laure NOUALHAT
13 septembre 2005
Sus aux 4x4 Des associations écologistes se mobilisent pour que le gouvernement taxe plus lourdement ce type de véhicule
"Liberation" Laure NOUALHAT
13 septembre 2005
date 21 novembre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Sus aux 4x4 Des associations écologistes se mobilisent pour que le gouvernement taxe plus lourdement ce type de véhicule
"Liberation" Laure NOUALHAT
13 septembre 2005
http://www.liberation.fr/page.php?A...

si le 4x4 en ville vous horripile, mobilisez-vous. Le réseau Action Climat
et l’association écologiste Agir pour l’environnement ont invité mardi à
une manifestation devant la mairie du XIe à Paris samedi à 14h30. Cette
manifestation devrait la première d’une longue série. Objectif : réunir
chaque semaine toutes celles et ceux que la présence de 4x4 en ville
exaspère.

Les deux associations souhaitent agir dans un cadre légal face à la
prolifération de commandos nocturnes qui dégonflent, ou crèvent, les pneus
des tout-terrains tout en les couvrant d’autocollants. Elles souhaitent que
le gouvernement agisse enfin « fiscalement et réglementairement afin de
mettre un terme à l’accroissement constant des ventes de 4x4 ». Dernièrement,
le Premier ministre a proposé que le prix de la carte grise soit doublé
pour les voitures crachant plus de 200 grammes de CO2 par kilomètre. Ce qui
représente en tout 8% du parc automobile français. Les écologistes trouvent
cela insuffisant et souhaitent que la mesure soit appliquée aux véhicules
émettant plus de 140 g de CO2.

Si les 4x4 cristallisent autant la fureur des écologistes, c’est qu’ils
symbolisent la voiture polluante par excellence. Selon les chiffres
officiels de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
(Ademe), un 4X4 consomme 32% de plus en ville qu’un véhicule non 4X4, et
« quelle que soit la puissance considérée, les 4X4 émettent plus de CO2 que
les autres véhicules ». En dépit de ces caractéristiques techniques non
écologiques, le marché est florissant. Les ventres ont explosé de 17% par
rapport à la même période l’année dernière.