logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Impacts et conséquences > Écosystêmes > Sensibilité des coccolithophores à la chimie du carbone et à l’acidification des océans
Sensibilité des coccolithophores à la chimie du carbone et à l’acidification des océans
date 3 août 2008
texte+ texte- google twitter facebook

Nature - 3 août 2008

- Thème : Impacts et conséquences, écosystèmes
- Titre : Sensibilité des coccolithophores à la chimie du carbone et à l’acidification des océans
- Titre original : Sensitivity of coccolithophores to carbonate chemistry and ocean acidification
- Auteur : L. Beaufort et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 3 août 2008
- Lien de consultation : http://www.nature.com/nature/journa...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude traite de l’effet des émissions de CO² sur les coccolithophores, des organismes marins phytoplanctoniques. Comme les autres organismes marins calcifiés tels que les coraux et les foraminifères, les coccolithophores sont menacés par l’acidification des océans, conséquence des émissions anthropiques massives de dioxyde de carbone. Les résultats, basés sur l’étude des 40 000 dernières années, concluent à une corrélation entre la baisse de la calcification des coccolithophores et l’augmentation de la concentration marine de CO², permettant de prévoir une future perturbation majeure du cycle du carbone marin au fur et à mesure que l’acidification des océans s’accentuera. Cependant, la découverte d’un autre organisme marin hautement calcifié dans des eaux acides tend à relativiser ces conclusions, en illustrant la complexité des réponses apportées par les organismes marins au forcage des facteurs environementaux.

Consultez l’article : [http://www.nature.com/nature/journa...]