logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Secteurs d’activités > Transports > Politique des transports > Ressources énergétiques et transports
Ressources énergétiques et transports
date 12 novembre 2003
texte+ texte- google twitter facebook

Attention ! Ce travail réalisé par DARLY n’a pas été validé par les autres associations du RAC-F et ne reflète pas nécessairement leur point de vue

Introduction

L’éditorial d’Alain Morcheoine, Directeur de l’air et des transports, dans la lettre ADEME n°91 d’avril-mai 2003, avait pour titre : « Quels transports à l’horizon 2050 ? »

Rappelant la voie tracée par le Premier ministre à l’occasion du lancement du Débat national sur les énergies : « Que la France devienne un pays leader des transports propres dès 2010 », il reconnaissait que la technologie seule ne permettrait pas d’atteindre l’objectif et que les comportements individuels devaient changer comme ceux des entreprises.
Et il précisait :
« C’est le rôle de l’ADEME de contribuer à ces évolutions, en sensibilisant la population et les décideurs à l’impact de leurs choix et en mettant à disposition les outils d’aide à la décision. »

C’est aussi le rôle des associations qui s’intéressent aux transports, à la pollution, aux changements climatiques et à l’environnement, comme DARLY (pour se Déplacer Autrement en Région Lyonnaise), la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports), FNE (France Nature Environnement), RAC (Réseau Action Climat), Rue de l’Avenir, ...etc.

C’est la raison pour laquelle DARLY et la FNAUT ont voulu cette étude.

Trop souvent les gens vous disent : « Le traité de Rome avait déjà prévu la fin du pétrole en l’an 2000...Les techniques vont encore s’améliorer...On découvrira de nouveaux gisements... A quoi cela sert-il de faire des efforts si les Américains ne veulent pas signer les accords de Kyoto ?...Dans 10 ans on roulera avec l’hydrogène des PAC et le problème sera réglé...Les industries chimiques de la Vallée de la chimie ou de l’Etang de Berre polluent plus que les voitures...Je veux bien, mais qu’on me donne les moyens de faire autrement...etc., etc. »

Il y donc un énorme effort à faire d’information des décideurs et de la population d’une part, et de propositions de moyens alternatifs attractifs d’autre part : réseaux maillés de transports collectifs, le plus possible sur rail pour économiser l’énergie.

L’étude ci-après essaye, à partir de données officielles, d’analyser la situation avec un maximum d’objectivité et de réalisme, afin de procurer, à tout un chacun, les éléments de jugement et de sensibilisation nécessaires à une évolution profonde des manières de penser et d’agir.

Bernard THIERRY
Vice président de DARLY
Membre de la FNAUT
Membre de Réseau Action Climat

Télécharger l’étude complète au format PDF en EN CLIQUANT ICI