logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Politiques européennes > Emissions du transport maritime > Rapport scientifique : les émissions du transport maritime dans une trajectoire cohérente avec 2°C
Rapport scientifique : les émissions du transport maritime dans une trajectoire cohérente avec 2°C
date 9 octobre 2013
texte+ texte- google twitter facebook

JPEG - 15.9 ko

Une étude récente d’un chercheur de l’Université de Manchester Metropolitan, qui a aussi travaillé sur les émissions du transport aérien, montre que les émissions du transport maritime international ne peuvent restée incontrôlée. Idem pour l’aérien. Ce rapport est une preuve supplémentaire de l’urgence d’agir dans ces deux secteurs. L’Organisation maritime internationale doit prendre des mesures immédiates.

Les secteurs du transport aérien et maritime représentaient environ 3,2 et 2,1 pour cent (respectivement) des émissions mondiales de CO2 (seul) au des années 2000. De multiples projections et scénarios montrent que les émissions de gaz à effet de serre de ces deux secteurs sont susceptibles de croître au cours des prochaines décennies, avec pour conséquence une augmentation des émissions de CO2 d’ici à 2050, en dépit de diverses mesures d’atténuation.

En Mars, l’Organisation maritime internationale (OMI) a mis à jour son l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre des navire afin de mieux renseigner ses travaux sur d’éventuelles mesures internationales visant à réduire les émissions des navires.

La soumission de la fédération européenne du Réseau Action Climat dédiée aux transports, Transport & Environment, attire l’attention sur les travaux récents menée par le professeur David Lee et ses collègues à l’Université de Manchester Metropolitan, qui définit les trajectoires d’émissions des secteurs maritimes et aérien.

En savoir plus :

Lire la soumission en anglais >>>}

- Lire l’étude scientifique en anglais : http://www.cate.mmu.ac.uk/projects/shipping-and-aviation-emissions-in-the-context-of-a-2c-emission-pathway/