logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Rapports incontournables > Rapport Quilès sur la "paix énergétique"
Rapport Quilès sur la "paix énergétique"
date 12 décembre 2006
texte+ texte- google twitter facebook

Rapport Quilès avance neuf mesures pour assurer la "paix énergétique"

29 novembre 2006

Rapport de la mission d’information "Energie et géopolitique" publié, mercredi 29 novembre, par la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.
Présidé par Paul Quilès (PS, Tarn), ce groupe de travail conclut, dans un document cosigné par Jean-Jacques Guillet (UMP, Hauts-de-Seine), que la crise est "particulièrement préoccupante, durable et globale". Dans son "plan d’action", il formule neuf propositions pour assurer la "paix énergétique".

La mission prône un "pacte européen de convergence énergétique" (et non une politique commune), un "partenariat" avec la Russie, un élargissement du processus de Kyoto après 2012 à tous les pays (y compris les Etats-Unis et la Chine).

Elle souhaite la création de "consortiums internationaux" pour l’enrichissement et le retraitement du nucléaire civil afin d’éviter toute prolifération, un "fonds de stabilisation contre les chocs énergétiques" et une "contribution de solidarité pour l’accès à l’énergie" des pays pauvres, un renforcement de la sécurité des "détroits d’intérêt mondial" pour mieux prévenir accidents maritimes et attaques terroristes contre les pétroliers.

En France, elle propose d’encourager les filières alternatives aux hydrocarbures et d’impliquer plus les collectivités locales dans la lutte contre l’effet de serre afin de préparer l’après-pétrole.

Télécharger le rapport en cliquant sur le lien ci-dessous :

PDF - 3.2 Mo