logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Réseau Action Climat > Nos activités > Le RAC-F dans la presse... > Articles 2005-2006 > RDV Climat : Changement climatique La volonté politique sera-t-elle enfin au Rendez-Vous ?
"mediaterre.org" RAC-F
12 novembre 2005
RDV Climat : Changement climatique La volonté politique sera-t-elle enfin au Rendez-Vous ?
"mediaterre.org" RAC-F
12 novembre 2005
date 4 décembre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

RDV Climat : Changement climatique La volonté politique sera-t-elle enfin au Rendez-Vous ?
"mediaterre.org" RAC-F
12 novembre 2005
http://www.mediaterre.org/france/actu,20051112183805.html

A l’occasion du Rendez-Vous Climat 2005, les associations du Réseau Action
Climat - France tirent un bilan bien maigre d’un an et demi d’application du
Plan Climat.
En se contentant de “mesurettes”, au lieu d’impulser les changements
structurels nécessaires, le plan d’action gouvernemental n’a toujours ni
cohérence, ni ambition. La France risque de ne même pas tenir son engagement
au titre du protocole de Kyoto. Quant à l’objectif proclamé de diviser par 4
les émissions nationales de gaz à effet de serre d’ici 2050, il semble, pour
l’heure, purement et simplement hors d’atteinte. C’est pourtant le seul
moyen d’éviter les pires impacts des changements climatiques qui affecteront
tous les pays, et de manière disproportionnée les plus pauvres.

Certes, les campagnes de sensibilisation impulsées par le gouvernement
montrent des effets encourageants sur la prise de conscience du public.
Cependant un problème majeur et récurrent vient noircir le tableau :
l’érosion des budgets du Ministère de l’Ecologie et du Développement
Durable, de l’ADEME et la baisse des subventions destinées aux associations
de protection de l’environnement. Ainsi, les crédits de l’ADEME, amputés de
20% cette année, seront réduits d’autant en 2006, alors que cette agence est
la cheville ouvrière du Plan Climat. "Les Français sensibilisés ne doivent
pas être abandonnés au milieu du gué. Tout doit être fait pour faciliter
leurs comportements vertueux et pour amener tous les secteurs professionnels
et économiques à ramer dans le même sens. Nous ne comprenons pas les gels et
baisses de crédits de l’ADEME à ce stade cruci

http://www.notre-planete.info/actua... (Rendez Vous Climat
2005 : 1er bilan annuel du Plan Climat)