logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Qu’est ce que le GIEC ?
date 16 février 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) a été créé en 1988 par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme pour l’Environnement des Nations Unies (PNUE). 193 pays en sont membres. Il évalue et synthétise les travaux publiés de milliers de chercheurs sous forme de rapports. Le 4e et dernier publié date de 2007. Chacun de ces rapports est composé des comptes-rendus de trois groupes de travail :


Groupe de travail I :« Changements climatiques : Les éléments scientifiques »
Ce groupe de travail se réfère aux articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture. Tout article sur les aspects scientifiques du système climatique, sur l’évolution du climat et l’influence de l’homme sur celui-ci –y compris ceux pouvant la remettre en cause – est pris en compte. En France, comme dans les autres pays membres, ce sont les laboratoires les plus spécialisés et reconnus scientifiquement qui travaillent au sein du groupe de travail 1 : le Centre National de Recherche Météorologique de Météo-France, l’Institut Pierre Simon Laplace regroupant le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement et le Laboratoire de Météorologie Dynamique (Jussieu, Ecole Polytechnique et Normale Supérieure), le Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement, le CNRS, le CNES...


Groupe de travail II : « Changements climatiques : Impacts, Adaptation et Vulnérabilité »
Ce groupe de travail analyse les impacts des changements climatiques
au niveau mondial et régional, et préconise des mesures d’adaptation
suivant la vulnérabilité des pays.


Groupe de travail III  : « Atténuation des changements climatiques »
Ce groupe de travail propose des mesures techniques, économiques et politiques pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.


[