logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Projet CLIMATOR, présentation des méthodes et des résultats
date 1er juin 2010
texte+ texte- google twitter facebook

INRA/ARVALIS – juin 2010

- Thème : Impacts et conséquences, alimentation, agriculture et foresterie
- Titre : Projet CLIMATOR, présentation des méthodes et des résultats

- Auteur : INRA/ARVALIS
- Date de parution : juin 2010
- Lien de consultation : http://www.inra.fr/content/download...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Ce rapport présente les résultats du projet CLIMATOR, qui a analysé durant trois ans les effets du changement climatique à venir sur les systèmes agricoles et forestiers français métropolitains et d’outre-mer. Pour cela 13 sites ont été étudiés à des fins de simulations, dont un en Guadeloupe, et en privilégiant deux échéances : une à moyen-terme (2020-2049), et une autre à plus long-terme (2070-2099) afin de pouvoir effectuer une comparaison avec la fin du 20ème siècle pour laquelle beaucoup de données fiables sont disponibles. Il apparaît d’une façon générale que le changement climatique, en modifiant à la fois les températures et les précipitations, aura des répercussions importantes sur les cultures agricoles et les forêts, que ce soit positivement ou négativement ; une tendance qui est d’ailleurs déjà observable en France, par exemple avec l’avancée de plus en plus importante de la date des vendanges depuis quelques décennies. A un niveau régional plus fin, en revanche, il apparaît complexe d’établir des prévisions fiables étant donné à la fois la très grande hétérogénéité des systèmes agricoles et forestiers français, et la difficulté de prévoir les changements climatiques futurs à une échelle spatiale fine.


Consultez l’article : [http://www.inra.fr/content/download...]