logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de Presse 2006 > Programme 2007 du PS : où est passé le changement climatique ?
Programme 2007 du PS : où est passé le changement climatique ?
date 16 juin 2006
texte+ texte- google twitter facebook

À Montreuil, le 16 juin 2006

Programme 2007 du PS : où est passé le changement climatique ?

Présenté le 9 juin, le projet de programme du Parti socialiste pour les élections de 2007 est autoqualifié « d’ambitieux ». Quoi qu’il en soit, pour le Réseau Action Climat-France et les Amis de la Terre ce projet est bien pauvre en matière d’environnement et catastrophique sur la question du changement climatique.
Le RAC-F et ses associations membres sont donc particulièrement inquiets du vide « climatique » et de l’absence de propositions concrètes pour réduire sérieusement les émissions de gaz à effet de serre. La France s’est engagée à diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre en 2050, et il est clair que pour atteindre cet objectif il faut agir dès 2007. Les impacts du réchauffement de la planète sont déjà là et il est urgent que les partis politiques se montrent à la hauteur des enjeux.
Alors que les élus de 2007 auront la charge de mettre en œuvre les engagements pris dans le cadre du Protocole de Kyoto et de négocier les futurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serres pour l’après 2012, l’un des principaux partis prétendant au pouvoir a décidé de passer sous silence le réchauffement climatique, explique Benoît Faraco du RAC-F.

Certes, le Parti Socialiste propose des mesures qui vont dans le bon sens, notamment en ce qui concerne le développement des transports en communs et l’intégration d’une composante énergie dans une taxe générale sur les activités polluantes, mais ses propositions sont largement insuffisantes. Celles concernant le secteur du bâtiment, l’un des les plus émetteurs en France, sont, quant à elles, totalement inadaptées.
La hausse du prix de l’énergie a contraint de nombreux foyers à ne pas chauffer leur logement cet hiver. Face à cette urgence sociale et environnementale, le droit à l’énergie, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables sont des questions incontournables. Le Parti Socialiste devrait être en phase avec la société sur ces enjeux majeurs, au contraire, le projet que propose la direction se contente de propositions floues, énoncées à la va-vite, souligne Anne Bringault, directrice des Amis de la Terre.

Lassés de voir les gouvernements successifs mettre de côté les questions climatiques, le RAC-F a décidé de proposer 10 mesures simples à mettre en œuvre dès 20071 pour obtenir une véritable politique française de lutte contre le changement climatique.
Par ailleurs, le RAC-F suivra de près les programmes électoraux des partis, grâce à un observatoire, pour informer les citoyens sur les propositions des différents candidats.
La rédaction des projets des divers partis politiques est l’occasion pour les candidats de prendre des engagements forts pour protéger le climat. Il n’est aujourd’hui plus possible de prétendre sérieusement exercer des responsabilités politiques sans prendre position sur les thèmes du climat et de l’énergie, souligne Sandrine Mathy du RAC-F.

Le projet socialiste doit maintenant être enrichi par la contribution des militants. Espérons que la version finale comblera les lacunes du texte actuel.

Contact :
Anne Bringault, Les Amis de la Terre : 01 48 51 18 91
Benoit FARACO, RAC-F : 06 62 74 88 45
Sandrine Mathy, RAC-F : 06 11 45 99 04

1 - Voir le document : www.rac-f.org/article.php3?id_article=1044