logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de presse 2007 > Prix des carburants : Rouler moins vite pour payer moins cher !
Prix des carburants : Rouler moins vite pour payer moins cher !
date 7 novembre 2007
texte+ texte- google twitter facebook

Agir pour l’Environnement, France Nature Environnement, le Réseau Action
Climat France et la Fédération Nationales des Associations d’Usagers des
Transports

Communiqué de presse du 06 novembre 07

Prix des carburants : Rouler moins vite pour payer moins cher !

Alors que la Ministre de l’Economie convoque
les principales sociétés pétrolières afin d’obtenir d’hypothétiquesengagements, Agir pour l’Environnement, France Nature Environnement, le
Réseau Action Climat France et la Fédération Nationales des Associations
d’Usagers des Transports réclament à nouveau une baisse de 10 km/h des
vitesses limites autorisées sur les routes et autoroutes.

Cette simple mesure de bon sens permettrait d’éviter le rejet de près de 2
millions de tonnes de CO2/an[1] et diminuerait significativement les
consommations de carburant sur autoroute d’un litre au 100 km. Mener
campagne afin que les automobilistes lèvent le pied aurait également un
impact positif sur la sécurité routière et les nuisances sonores.

Agir pour l’Environnement, France Nature Environnement, le Réseau Action
Climat et la FNAUT s’étonnent encore que le Gouvernement n’ait pas retenu
cette mesure dans le cadre du Grenelle de l’environnement, mesure portée
par les ONG et pourtant consensuelle au sein du groupe de travail 1
Climat/énergie. Réduire de 10 km/h les vitesses autorisées sur routes et
autoroutes est une mesure simple, efficace immédiatement et qui
permettrait de surcroît à la France de s’aligner sur les vitesses moyennes
pratiquées majoritairement chez nos voisins européens.

La facture pétrolière de l’automobiliste devrait inciter le Gouvernement à
faire preuve d’ambition en privilégiant certaines mesures concrètes.

En attendant une modification du Code de la Route abaissant les vitesses
limites sur autoroutes et routes, le Gouvernement doit impérativement
cesser une gesticulation médiatique sans impact sérieux sur les
consommations de carburant et inciter les automobilistes à agir en
citoyens responsables en limitant dès à présent leur vitesse.

Contact presse :
- Stéphen Kerckhove - Agir pour l’Environnement - Tél. 0606 88 52 66
- Michel Dubromel - France Nature Environnement - Tél. 06 82 52 11 81
- Olivier Louchard - Réseau Action Climat France - Tél. 01 48 58 00 32
- Jean Sivardière - FNAUT - 04 76 75 23 31

[1] Chiffres ADEME, 2007.