logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Position sur les agrocarburants
date 9 avril 2008
texte+ texte- google twitter facebook

Note du RAC-F sur les agrocarburants en France
Avril 2008

Mettant en avant les arguments de réduction des émissions de GES et de la dépendance énergétique, le gouvernement français a décidé depuis 2004 de développer les biocarburants dits « de 1e génération » qui sont produits à partir de denrées agricoles, d’où leur appellation d’agrocarburants.
Les objectifs français sont les suivants : en valeur énergétique, 5,75 % d’incorporation dans les carburants pétroliers en 2008, 7 % en 2010 et 10 % en 2015.
Les ambitions et le calendrier français dépassent donc les directives européennes en la matière.

Face à ce développement des agrocarburants, des questions se posent : le bilan environnemental et énergétique global des agrocarburants produits en Europe est-il vraiment positif ? Les arguments gouvernementaux sont-ils fondés ? Quels sont les impacts possibles de la production d’agrocarburants dans le monde ?

Télécharger la note du Réseau Action Climat-France sur les agrocarburants.
Document au format PDF, 8 pages

PDF - 194.2 ko
Note RAC-F Agrocarburants





Sommaire :

Introduction

I - Un bilan énergétique médiocre pour les agrocarburants produits en Europe

II - Une réduction des émissions de gaz à effet de serre variable selon les agrocarburants...
... mais globalement marginale pour le plan gouvernemental

III - Agrocarburants européens : un faible rendement à l’hectare qui induit d’autres effets négatifs
° Une contribution très faible à l’indépendance énergétique nationale
° La concurrence inévitable entre agrocarburants et cultures alimentaires
° Un coût déraisonnable pour l’Etat, pour le contribuable et pour les agriculteurs français
° Agrocarburants et agriculture durable difficilement conciliables

IV - Importation d’agrocarburants produits dans les pays en développement

Conclusion : le soutien actuel français et européen aux agrocarburants est une mauvaise politique

Demandes du RAC-F