logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Généralités & Mécanismes > Perspectives historiques et futures de la réponse globale du carbone contenu dans le sol aux changements climatiques et d’usages des terres
Perspectives historiques et futures de la réponse globale du carbone contenu dans le sol aux changements climatiques et d’usages des terres
date 20 juillet 2010
texte+ texte- google twitter facebook

International Meteorological Institute – 20 juillet 2010

- Thème : Changements climatiques, généralités et mécanismes
- Titre : Perspectives historiques et futures de la réponse globale du carbone contenu dans le sol aux changements climatiques et d’usages des terres
- Titre original : Historical and future perspectives of global soil carbon response to climate and land-use changes
- Auteur : International Meteorological Institute
- Date de parution : 20 juillet 2010
- Lien de consultation : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Le projet CARBOSOIL consiste à établir un modèle fiable afin de mieux prévoir l’évolution dynamique du carbone organique contenu dans le sol (COS) face aux effets du changement climatique ou des modifications dans les usages des sols, sachant que cette évolution peut elle-même influer fortement sur le changement climatique par des effets rétroactifs. Les résultats des études menées ont permis d’établir que, pour la période s’étendant de 1901 à 2000, le bilan global du COS est resté équilibré, les pertes dues à l’intensification de l’agriculture durant le siècle ayant été compensées par l’augmentation des émissions de CO² atmosphériques. Il apparaît en revanche que pour la période future s’étendant de 2000 à 2100, les simulations effectuées prévoient une diminution nette du volume de COS au niveau global, du fait de la conjonction des effets du changement climatiques et des modifications dans les usages des sols, en particulier dans les régions tropicales. La compréhension détaillée de cette évolution sur le plan géographique et temporel reste cependant encore complexe à prévoir.


Consultez l’article : [http://onlinelibrary.wiley.com/doi/...]