logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Objectif Terre : spécial changements climatiques / COP-MOP1
date 18 novembre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Objectif Terre est une publication de l’Institut de l’énergie et de l’environnement
de la Francophonie, (IEPF), organe subsidiaire de l’Agence
intergouvernementale de la Francophonie, et paraît tous les trois mois.

Avec un article du RAC-F sur le marché européen de droits d’émissions, p 48 et 49 :
"Le marché européen de quotas d’émission : un instrument efficace pour la lutte contre l’effet de serre ?" par Morgane Creach

Pour télécharger ce document de 64 pages, cliquez sur le lien ci-dessous :
www.er.uqam.ca/nobel/oei/pdf/OT_SpecialClimat.pdf

— — — — — — — — — — —

Edito

El Habib Benessahraoui, Directeur exécutif IEPF

La Conférence de Montréal est doublement attendue par tous ceux, représentants gouvernementaux,
d’organisations intergouvernementales ou de la société civile, qui sont concernés par la négociation
autour des changements climatiques.
En effet, en tant que 11e Session de la Conférence des Parties à la Convention cadre sur les
changements climatiques, elle aura à examiner, après plus d’une décennie, l’état d’avancement de la
mise en œuvre des engagements pris par les Parties, les questions du transfert de technologies et du
renforcement des capacités ainsi que la question, centrale, notamment pour les pays en développement,
de la vulnérabilité et de l’adaptation.
D’un autre côté, en tant que première Réunion des Parties au protocole de Kyoto, après l’entrée en
force de ce dernier, la Conférence de Montréal aura à examiner les moyens d’une mise en œuvre
accélérée et plus efficiente de ce protocole et de ses mécanismes et notamment le Mécanisme de
développement propre (MDP). Elle aura aussi à entamer les débats, certainement difficiles, sur la
deuxième période d’engagement.
De ces points de vue, ses résultats seront donc suivis avec le plus grand intérêt, un peu partout
dans le monde, par les décideurs politiques, les acteurs économiques, les porteurs d’opinions et les
simples citoyens qui sont préoccupés plus que jamais par les changements climatiques et par les
impacts directs et indirects que ces changements peuvent avoir.
Cette conférence se tient à Montréal, au pays du siège de l’Institut de l’énergie et de l’environnement
de la Francophonie (IEPF), organe subsidiaire de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie.
Ce sont là autant d’éléments, qui justifient que la Francophonie marque la présence des acteurs
francophones de manière particulière à cette occasion particulière. C’est le sens des activités, nombreuses,
qui sont organisées en marge de cette importante manifestation et qui sont présentées à la
page 62. Ces activités ont, toutes, pour finalité de ménager des moments de réflexions partagées, de
faire des mises au point collectives, d’animer des concertations et des échanges sur les principaux
enjeux et les attentes importantes de la Conférence, et de faciliter ainsi une présence active des
négociateurs francophones.

L’édition de ce numéro spécial d’Objectif Terre participe de cette démarche.

Avec un sommaire plus fourni et plus riche, de contenu et d’auteurs, ce numéro essaie de dessiner les
contours et d’appréhender les perspectives des principales questions à l’ordre du jour de la Conférence
et d’en informer, ce faisant, le public concerné. Avec un tirage plus important, à la mesure de l’importance
de l’événement, qui caractérise cette livraison, notre espoir est qu’elle contribue à informer
un peu plus celles et ceux qui seront à Montréal mais plus largement celles et ceux qui aux quatre
coins de notre espace suivent à distance la Conférence, ou sont, tout simplement, attentifs à la
problématique cruciale des changements climatiques.

Bonne lecture