logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Le Réseau Climat & Développement > Lettre ouverte aux Ministres francophones
Lettre ouverte aux Ministres francophones
date 8 décembre 2011
texte+ texte- google twitter facebook

La lettre adressée aux Ministres pendant le déjeuner des Ministres francophones ici à Durban.

Durban, le 7 décembre 2011.

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,

Je m’appelle Ange Baimey et je représente le Réseau Climat & Développement qui regroupe plus d’une soixantaine d’organisations de la société civile francophone. Dans un premier temps, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue en cette Nation Arc en Ciel. Ensemble, nous portons les préoccupations des communautés les plus vulnérables dans le monde francophone mais également au-delà car la vulnérabilité climatique ne connait pas de frontières.

Excellences, nous savons tous combien nos populations souffrent des impacts du changement climatique. Et ceux-ci n’attendront pas un accord sur le climat en 2020. Le futur se construit ici, il ne peut être envisageable de différer une décision qui tarde depuis déjà trop longtemps. Bâtissons un accord futur dans le long terme, en s’appuyant sur les acquis du passé. Mais n’oublions pas de nous engager aujourd’hui également pour parer au plus urgent. Nous ne voulons pas repartir de Durban sans la certitude que les engagements pris ici permettront de limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C voir moins d’ici 2100. Mais, nous ne voulons pas non plus partir sans engagements fermes pour 2012.

Avec tout le respect que nous vous devons, nous vous appelons à devenir intransigeants et à refuser tout accord qui ne comprendrait pas :
• une 2ème période d’engagement de 5 ans sous le Protocole de Kyoto avec l’ensemble des pays de l’Annexe I ;
• un mandat pour négocier et adopter un accord mondial et contraignant d’ici 2015 ;
• un Fonds Vert qui permette véritablement aux populations les plus vulnérables de s’adapter et de faire face aux phénomènes climatiques ;
• un engagement ferme sur des financements publics, additionnels à l’aide publique au développement et innovants pour alimenter le Fonds Vert.

Excellences du monde francophone et développé, aujourd’hui, vous êtes les maîtres de notre futur et vous avez le pouvoir de nous éloigner du fossé ou de nous laisser y tomber.
Excelles du monde francophone en développement, la Convention Climat est flouée chaque année et nous avons laissé faire. Les temps ont changé et l’Afrique est aujourd’hui une force incontournable de la négociation. Vous pouvez et vous devez le prouver ici à Durban.

Une Afrique, Une voix, Une position, Une force dans la négociation.

Pour télécharger la déclaration...

PDF - 307.4 ko