logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Négociations internationales > Les Conférences Annuelles des Parties (COP/MOP) > COP14-MOP4 : Poznan 2008 > Revue de presse > Lettre à M. SARKOZY : la question centrale des financements pour les pays en développement.
Lettre à M. SARKOZY : la question centrale des financements pour les pays en développement.
date 3 décembre 2008
texte+ texte- google twitter facebook

Lettre adressée au Président Nicolas Sarkozy par le RAC-F, Greenpeace, WWF et les Amis de la Terre

Objet : Conférence de Poznan sur le climat : la question centrale des financements pour les
pays en développement.

Poznan, le 3 décembre 2008

Monsieur le Président de la République,

Le Réseau Action Climat-France (RAC-F), les Amis de la Terre, le WWF et Greenpeace souhaitent
vous alerter sur un point crucial des négociations actuelles de Poznan sur le changement climatique.

Celle de financements nouveaux et obligatoires en soutien aux activités d’adaptation et de réduction
des émissions des pays en développement. A Poznan, après deux premiers jours au cours desquels
les délégations ont fait part de leurs positions sur les points essentiels de la négociation, il est
évident que sans réponse claire des pays industrialisés sur la question cruciale des financements, la
conférence de Poznan se soldera par un échec.

Monsieur le Président, vous avez aujourd’hui l’occasion inespérée de changer de manière
constructive le cours des négociations internationales.
Dans les jours à venir, l’une des mesures phares du paquet énergie-climat doit être adoptée : celle
consistant à affecter le revenu de la mise aux enchères des quotas de CO2 à la lutte contre le
changement climatique, notamment pour aider les pays en développement. Le nouveau Président
des Etats-Unis s’est d’ailleurs engagé à faire de même avec le revenu des enchères du futur
marché de quotas américain. Vous devez, lors du sommet des chefs d’Etat des 11 et 12 décembre,
envoyer aux pays en développement un signal clair sur le fait que l’Europe s’engagera de manière
contraignante à les soutenir financièrement dans la lutte contre le changement climatique. Ce signal
positif permettra de garantir le succès des négociations de Poznan. A l’échelon européen, il
témoignera de la volonté du Conseil de rapprocher sa position de celle du Parlement européen qui
soutient l’affectation obligatoire de la moitié du revenu des enchères aux pays en développement.
Monsieur le Président de la République, nous comptons sur vous pour porter haut et fort ce
message lors du Conseil des 11 et 12 décembre. Le succès de la conférence de Poznan en dépend.

Nous vous prions, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir agréer l’expression de
notre plus haute considération.

Sandrine MATHY, Présidente du RAC-F
Claude BASCOMPTE, Président des Amis de la Terre France
Pascal HUSTING, Directeur général de Greenpeace France
Serge ORRU, Directeur général du WWF France