logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Secteurs d’activités > Transports > Transport automobile > Actualités du transport automobile > Les émissions des voitures neuves en 2013 : 127gCO2/km.. vraiment ?
Les émissions des voitures neuves en 2013 : 127gCO2/km.. vraiment ?
date 30 avril 2014
texte+ texte- google twitter facebook

Selon les données publiées par l’Agence Européenne de l’Énergie aujourd’hui, la moyenne des émissions de CO2 des voitures a diminué de 4% pour atteindre 127gCO2/km en 2013 et franchir ainsi l’objectif européen de 2015 avec deux ans d’avance. Mais c’est oublier que la consommation de carburant réelle est en moyenne 23% supérieure à celle affichée par les constructeurs et qu’un tiers des progrès effectués par les constructeurs entre 2002 et 2010 sont en réalité factices !

Les mesures d’émissions de CO2 par kilomètre officielles, directement proportionnelles avec la consommation de carburant des voitures, sont sous-estimées en raison de l’obsolescence du cycle d’essai NEDC conçu dans les années 1970, mais aussi des manipulations des constructeurs lors des tests d’homologation. Surgonflage des pneus, lubrifiants ultra efficaces, débranchement des accessoires électriques, changement de température ... les constructeurs ne manquent pas d’imagination pour réduire le poids du véhicule ou améliorer artificiellement son aérodynamique pendant le test afin d’améliorer ses résultats.

En vertu de la révision du règlement sur l’objectif 95gCO2/km qui a finalement été adopté en ce début d’année, il incombe à la commission européenne d’introduire le nouveau cycle (WLTP) d’ici 2017. Cependant, les constructeurs automobiles s’efforcent, de façon éhontée, de reporter cette révision à 2021, soit après l’entrée en vigueur de l’objectif de 95gCO2/KM, au détriment de l’environnement et des automobilistes. La commission prévoit de convertir les objectifs CO2/Km dans des objectifs plus souples afin de ne pas accentuer la contrainte sur les constructeurs une fois que le nouveau cycle sera introduit en Europe.

La Commission européenne et les Etats membres doivent résister aux pressions des constructeurs automobiles, largement responsables de cet écart, pour accélérer l’application du nouveau cycle et corriger les procédures de test. Sans quoi, les constructeurs continueront à tricher au détriment de l’environnement et des automobilistes et les émissions officielles publiées par l’Agence européenne de l’environnement resteront sous-estimées.

Les mesures d’émissions publiées par l’Agence européenne de l’environnement sont disponibles en anglais ici : http://www.eea.europa.eu/highlights...