logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Puits et sources de GES et rétroactions > Les forêts mondiales, un puits de carbone profond et persistant (1990-2007)
Les forêts mondiales, un puits de carbone profond et persistant (1990-2007)
date 29 juin 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Science - 29 juin 2011

- Thème : Puits et sources de ges et rétroactions
- Titre : Les forêts mondiales, un puits de carbone profond et persistant (1990-2007)
- Titre original : A Large and Persistent Carbon Sink in the World’s Forests, 1990-2007
- Auteur : Y. Pan et al.
- Revue : Science
- Date de parution : 29 juin 2011
- Lien de consultation : http://www.sciencemag.org/content/3...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude dresse le bilan des émissions de carbone qui ont été absorbées par les forêts mondiales entre 1990 et 2007. Au global, les forêts ont représenté un puits de carbone de 2,4 milliards de tonnes de carbone et un puits net de 1,1 milliard de tonnes de carbone sur la période, en tenant compte des processus de déforestation et de repousse des forêts survenus entre-temps, avec une incertitude de l’ordre de 0,8 milliard de tonnes. Cette dernière est notamment due à la difficulté de comptabiliser de façon fiable les processus de déforestation et de croissance dans les régions tropicales. Ce résultat est en cohérence avec les chiffres du puits de carbone total calculé sur l’ensemble du globe, en tenant compte les autres puits de carbone que sont les océans et l’atmosphère, et les émissions anthropiques de CO² imputables à la combustion des énergies fossiles.


Consultez l’article : [http://www.sciencemag.org/content/3...]