logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Politiques françaises > Statistiques Climat > Les émissions liées à la consommation ont augmenté de 14% !
Les émissions liées à la consommation ont augmenté de 14% !
date 1er avril 2012
texte+ texte- google twitter facebook

Selon une publication du ministère de l’écologie de mars 2012 la France augmenté ses émissions liées à la consommation de 14% entre 1990 et 2007.

En dépit de l’augmentation mondiale des émissions [1] les pays industrialisés apparaissent comme des bons élèves :

En octobre 2012, l’Agence européenne de l’environnement (AEE) a indiqué que l’Union européenne (UE) avait collectivement réduit ses émissions GES de 17,5% entre 1990 et 2011. [2] En tenant compte des mécanismes de compensation établis sous le protocole de Kyoto, l’UE aurait déjà dépassé son objectif de réduction d’émissions de -20% en 2020.

En ce qui concerne la France, elle s’est engagée au titre du protocole de Kyoto à stabiliser ses émissions nationales en 2012, par rapport à 1990. Puis, dans le cadre du Paquet Energie-climat adopté en 2008 par l’UE, la France s’est engagée à réduire ses émissions de 17% à l’horizon 2020. Entre 1990 et 2011, les émissions françaises ont baissé de 16%, plaçant à portée de main l’atteinte de l’objectif français pour 2020, qu’elle est quasiment certaine de dépasser sans faire plus d’efforts. Cette réduction est largement due à la crise économique à partir de 2007, qui a accéléré les réductions d’émissions du pays.

Derrière ce tableau en apparence positif, se cache en fait une réalité inquiétante : ces chiffres officiels ne prennent pas en compte l’ensemble des émissions de GES causées par notre consommation. En particulier, les émissions de GES incorporées dans les biens que nous importons en Europe n’apparaissent pas dans les inventaires d’émissions officielles. Or, ces émissions ont augmenté de 37% entre 1990 et 2008 au niveau de l’UE. Leur part par rapport au total des émissions européennes a atteint 21% des émissions de l’UE en 2010. Ceci est un phénomène mondial, en partie lié à l’expansion du commerce international. Aujourd’hui, 28% des émissions de CO2 mondiales sont transférées entre pays via les importations et exportations des biens de consommations. [3]
Selon une publication [4] du ministère de l’écologie la France augmenté ses émissions liées à la consommation de 14% entre 1990 et 2007. Les chiffres officielles qui comptabilisent uniquement les émissions du territoire française enregistrent une baisse de 7% sur la même période.

Il est primordial de mieux prendre en compte les émissions incorporées dans les importations pour la consommation des françaises dans la définition de mesures climatiques. Sinon nous risquons de passer à coté de la réalité des flux d’émissions !

Un premier pas serait une affichage plus transparent des ces informations car la différence entre -7% et +14% est loin d’être anodin...

PDF - 1.3 Mo
Emissions liées à la consommation


PDF - 1.3 Mo
Consumption based emissions
date Notes

[1IEA (2012) www.iea.org/newsroomandevents/news/... name,27216,en.html

[2Agence européenne de l’environnement, « Greenhouse gas emission trends and projections in Europe 2012. Tracking progress towards Kyoto and 2020 targets », octobre 2012 :
http://www.eea.europa.eu/publicatio...

[3Peters, Glen, Minx Jan C., Weber, Christopher L., Edenhofer, Ottmar (2011) « Growth in emission transfers via international trade from 1990 to 2008 », PNAS : http://www.pnas.org/content/early/2...

[4SOeS/CGDD, « L’empreinte carbone de la consommation des Français : évolution de 1990 à 2007, collection Le Point sur, n°114, mars 2012