logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Océans > Les contraintes sur l’élevation future du niveau des océans par rapport à leur niveau passé
Les contraintes sur l’élevation future du niveau des océans par rapport à leur niveau passé
date 26 juillet 2009
texte+ texte- google twitter facebook

Nature - 26 juillet 2009

- Thème : Changements climatiques, océans
- Titre : Les contraintes sur l’élevation future du niveau des océans par rapport à leur niveau passé
- Titre original : Constraints on future sea-level rise from past sea-level change
- Auteur : M.Siddall et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 26 juillet 2009
- Lien de consultation : http://www.nature.com/ngeo/journal/...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Les difficultés à comprendre les effets du réchauffement climatique sur les nappes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique rendent difficilement prévisibles ses conséquences sur la montée du niveau des océans à échelle globale. Cette étude est basée sur l’utilisation d’un modèle qui inclut à la fois l’influence de l’expansion thermique des océans et la réduction des nappes glaciaires, et les données relatives à l’influence du climat sur le niveau des océans durant les 22 000 dernières années - une période qui incluse à la fois le maximum du dernier âge glaciaire, et la période plus chaude de l’Holocène interglaciaire. Selon ses résultats, le réchauffement climatique pourrait avoir pour conséquence une élévation du niveau des océans de l’ordre de 7 à 82 centimètres au 21ème siècle, soit à peu de choses près les conclusions du dernier rapport du GIEC qui estimait cette élévation dans une fourchette de 18 à 76 centimètres. Selon les auteurs ce cette étude, cette similitude des résultats est suffisante pour rendre plus crédibles de telles prévisions.


Consultez l’article : [http://www.nature.com/ngeo/journal/...]