logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Comprendre et réagir > Les changements climatiques sont déjà là : observations scientifiques
Les changements climatiques sont déjà là : observations scientifiques
date 19 février 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Changements climatiques : comprendre et réagirLE RÉCHAUFFEMENT DU SYSTÈME CLIMATIQUE est aujourd’hui sans équivoque. La température mondiale a augmenté de 0,8°C en moyenne depuis 1870 et la dernière décennie a été la plus chaude jamais enregistrée. On dispose de mesures directes (thermomètres) sur une grande portion de la Terre depuis 1870. Les mesures indirectes (carottes glaciaires, cernes d’arbres, coraux, etc.) indiquent que la dernière décennie a été la plus chaude depuis au moins mille ans.

Les changements climatiques sont déjà là : observations scientifiques

Cette augmentation globale de température modifie le climat mondial et de
nombreux changements ont été observés au cours du XXe siècle :

Climat mondial
• Augmentation des précipitations à l’est du continent américain, au nord de
l’Europe et en Asie du nord et centrale et augmentation des évènements
de fortes précipitations sur la planète.
• Sécheresses plus intenses et plus longues, particulièrement dans les
régions tropicales et subtropicales, dans le Sahel, en Méditerranée, en
Afrique australe et en Asie du sud

Écosystèmes
• Certains événements printaniers sont plus précoces comme le bourgeonnement de végétaux, la migration et la ponte de certains oiseaux. De nombreuses espèces animales et végétales se déplacent vers les pôles et vers des altitudes supérieures.
• Les glaciers du Groenland et d’une partie de l’Antarctique fondent de plus
en plus vite.
• Les glaciers de montagne et la couverture neigeuse ont diminué de 5 % entre 1966 et 2005. Le pergélisol (sol gelé en permanence en Alaska, Sibérie, etc.) se réduit et les sols deviennent instables, menaçant les infrastructures.

Niveau des océans
Le niveau moyen de la mer s’est élevé de 17 cm au XXe siècle, en raison de la fonte des glaciers terrestres et par dilatation thermique1, avec une accélération depuis 1993 (+3,4 mm/an), supérieure ou égale aux projections les plus pessimistes du GIEC.

Cependant, le réchauffement n’est pas uniforme à la surface de la Terre. En effet, au cours du XXe siècle, il a été plus important :
• sur les continents que sur les océans (respectivement d’environ 1°C et 0,7°C)
• aux latitudes les plus élevées, particulièrement en Arctique (+ 1,4°C)
• la nuit que le jour
• l’hiver que l’été
• dans la basse atmosphère que dans la haute atmosphère