logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Se tenir informé > Nos publications > Les Villes "respire" de demain : repenser la mobilité face à l’urgence climatique et sanitaire
Les Villes "respire" de demain : repenser la mobilité face à l’urgence climatique et sanitaire
date 22 septembre documents joints 1 document joint
    [
texte+ texte- google twitter facebook

Donner aux collectivités locales le déclic pour réguler le trafic routier et agir sur la pollution de l’air et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, telle est l’ambition de ce nouveau guide du Réseau Action Climat. Destiné en particulier aux élus locaux, il s’adresse à la multitude d’acteurs impliqués, ou souhaitant s’investir, dans la construction d’une politique de mobilité plus soutenable, dans le projet de bâtir des « villes qui respirent » avec une approche transversale et multimodale.

En plus de dresser un constat des problématiques liées aux impacts des transports sur la santé et les changements climatiques, cette publication présente les nouveaux leviers d’actions qui existent et sont à disposition des collectivités locales pour mieux réguler l’usage des véhicules motorisés et polluants qui causent de nombreuses nuisances en ville et privilégier les mobilités alternatives.

LEVIER 1 - Interdire ou limiter de manière permanente ou temporaire la circulation de certains véhicules selon leur niveau de pollution atmosphérique comme le permet la récente loi de transition énergétique.

LEVIER 2 - Les maires peuvent désormais réduire la vitesse de circulation en dessous des limites prévues par le code de la route sur tout ou partie des voies de l’agglomération. La limitation des vitesses peut donc baisser sur les rocades et la limite de 30 km/h peut devenir la règle et non plus l’exception en ville.

LEVIER 3 - À l’instar de nombreuses villes italiennes qui ont mis en œuvre des zones à trafic limité, les petites, moyennes et grandes agglomérations françaises peuvent créer des zones à circulation apaisée pour mieux partager l’espace public et favoriser la mixité entre les modes.

LEVIER 4 - Une meilleure gestion du stationnement pour rééquilibrer le partage de la voirie. La décentralisation et la dépénalisation du stationnement permet aux communes, aux groupements de communes et aux syndicats mixtes compétents pour l’organisation de la mobilité d’introduire dès 2018 une redevance pour non acquittement du paiement du stationnement sur voirie, les recettes devant être affectées à la mobilité durable.

Le Réseau Action Climat insiste sur les conditions de réussite de ce type de mesures : d’une part, les actions de promotion des transports en commun, des mobilités partagées, des solutions de logistiques plus respectueuses de l’environnement, du vélo et de la marche à pied doivent chacune être considérées à part entière, et d’autre part, des efforts particuliers doivent être déployés pour tenir compte des difficultés de certains et accompagner le changement de comportement de tous. Les nombreux exemples contenus dans la publication montrent que les collectivités innovent pour emporter le soutien de la population locale !

Les bénéfices à tirer d’une action ferme et ambitieuse en la matière sont multiples, tangibles et dépassent la sphère environnementale. À travers les retombées économiques locales, la baisse des nuisances sonores et visuelles et de la morbidité due à la pollution de l’air, l’amélioration de la sécurité routière et de la fluidité de circulation, c’est la qualité de vie dans son ensemble qui sortira renforcée de la mise en œuvre volontariste de l’éventail d’actions suggéré dans ce guide, comme l’illustrent les expériences en France et à l’étranger.

La publication est disponible gratuitement en téléchargement en cliquant ici.



Pour commander des exemplaires papiers, merci d’adresser un message à lorelei@rac-f.og ou bien d’appeler le Réseau Action climat : 01 48 58 83 92