logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Derniers Communiqués > Le Réseau Action Climat ne participera pas à la table ronde de la conférence environnementale sur les transports
Le Réseau Action Climat ne participera pas à la table ronde de la conférence environnementale sur les transports
date 17 octobre 2014
texte+ texte- google twitter facebook

Au vu des dernières annonces du gouvernement et du peu d’avancées dans la préparation de la table ronde transports de la conférence environnementale, le Réseau Action Climat préfère s’absenter, l’évènement ayant grandement perdu en crédibilité.

Entre défaut de concertation...

Alors que les lobbies routiers ont obtenu satisfaction sur le sort de la taxe poids lourds, force est de constater que les attentes exprimées lors du débat sur la transition énergétique et des réunions préparatoires de la conférence environnementales n’ont, elles, pas été entendues. Pour le Réseau Action Climat, il est profondément anormal que la violence et le chantage des lobbies prévalent sur les processus de co-construction et de concertation.

...et signaux contradictoires à la transition énergétique

Maintien du projet de l’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes, plan de relance autoroutier, gel des projets de transport en commun et d’infrastructures vélo en ville (via la suspension de l’appel à projet transport collectifs en site propres TCSP), hausse de la TVA sur les transports en commun, report des financements des Contrats de Projet État Région (CPER), etc. : le Réseau Action Climat ne compte plus les décisions prises à l’encontre de la transition énergétique et de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les transports, premier secteur responsable du changement climatique en France.

Avec l’abandon de la taxe poids lourds, annoncé sans véritable politique de remplacement pour le report modal et le financement des transports respectueux de l’environnement, le gouvernement a franchi une limite.

En annonçant son boycott de la table ronde transports de la conférence environnementale, le Réseau Action Climat espère susciter un sursaut de cohérence du gouvernement pour qu’ils mettent en place les moyens nécessaires au développement de transports moins polluants au profit de tous, et honore le dialogue environnemental en le respectant et en passant enfin aux actes.


Contact au Réseau Action Climat :
Lorelei Limousin, chargée de mission transports et fiscalité. Tel : +33770310919.