logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Le Fossile du Jour à Copenhague, 2009
date 12 décembre 2009
texte+ texte- google twitter facebook

Le Fossile du Mercredi 16 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Mardi 15 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Lundi 14 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Samedi 12 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Vendredi 11 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Jeudi 10 décembre 2009

est attribué à...


Le Fossile du Mercredi 9 décembre 2009

est attribué à...

- 1ère place : Canada et Croatie

Le Canada et la Croatie se partagent la première place pour remettre en cause l’année de référence (1990) du protocole de Kyoto. Le Canada en particulier a été farouchement opposé à mesurer les emissions comme convenu sur la base de 1990. Elle souhaiterait une année de référence "plus contemporaine"...
Ce voeu aurait t-il quelque chose à voir avec le fait que les emissions issues des sables bitumineux ont plus que doublé depuis 1990 ? Ou est-ce simplement un effort pour faire paraître un peu plus gros le minuscule objectif de 3% de réduction ?

- 2nde place : Russie

La Russie remporte la seconde place pour avoir déclaré en pleine discussion plénière sur le Protocole de Kyoto que l’engagement de réduction des GES de 20-25% pris par le président Medvedev lors d’une sommet russo-européen elui-ci était une « déclaration politique », et non une « soumission réelle au protocole de Kyoto ».
Si la Russie n’est pas là pour parler du protocole de Kyoto, que fait elle à Copenhague ?

Le Rayon du Jour du Mardi 8 décembre 2009

Depuis la création des fossiles, jamais un Rayon n’avait été décerné. Aujourd’hui, le Réseau Action Climat International a décidé de distinguer comme Rayon du Jour :

- Tuvalu
Tuvalu a gagné le premier Rayon du Jour jamais décerné pour avoir proposé de créer un groupe de contact pour discuter de manière ouverte et transparente, d’un traité légalement contraignant. Cela signifie trouver les pistes pour une seconde période d’engagement et pour englober les pays qui aujourd’hui encore n’ont pas ratifié le protocole de Kyoto. Pour cette proposition audacieuse, Tuvalu remporte le premier Rayon du Jour de l’histoire.


Le Fossile du Mardi 8 décembre 2009

est attribué à...

- 1ère place : Ukraine

L’Ukraine doit sa première place hier au pire objectif de réduction d’émissions au monde. -20% de réduction sur la base 1990. Cela revient à une augmentation de 75% par rapport au niveau actuel. Le terme semi technique pour ce type de réduction s’appelle « air chaud ». C’est cet air chaud qui a été vendu au Japon. C’est cet air chaud qui fait bouillir le climat.

- 2nde place : Le groupe de l’Ombrelle

Le groupe de l’Ombrelle a été fossilisé pour avoir proposé en session plénière du SBSTA que les projets de captage et de stockage du carbone soient éligible au MDP. Le MDP devrait être réservé aux projets qui favorisent les énergies propres dans les pays en développement.
Pays de l’Ombrelle, bonne chance pour capturer et séquestrer votre fossile du jour !

- 3ème place : Ukraine

L’Ukraine a également gagné la troisième place, et son deuxième fossile du jour, pour avoir refusé d’expliquer comment elle compte utiliser le bénéfice issu des ventes des permis d’émission. L’Ukraine a vendu au Japon plus de 300€ million de crédits d’émission. Il est soumis à l’obligation légale d’expliquer où sont réaffectés les bénéfices. Mais quand les ONG ukrainiennes ont posé la question, le gouvernement s’est abstenu de répondre.
Le concours de transparence est lancé.


Le Fossile du Lundi 7 décembre 2009

est attribué à...

- 1ère place : Pays industrialisés (Annexe 1)

Les pays industrialisés (de l’Annexe 1 dans le jargon) remportent la première place pour arriver à Copenhague sans réelle ambition
pour réduire leurs émissions et contenir le réchauffement de la température sous les 2°C.

- 2nde place : Suède Finlande et Autriche

Ces pays font une entrée tonitruante dans le cercle fermé des Fossiles, pour avoir soutenu une étrange proposition européenne
consistant à ne pas comptabiliser l’intégralité des émissions pour la gestion des forêts.

- 3ème place : Canada

Canada reçoit son premier fossile grâce au propos tenus par le Ministre de l’Environnement Jim Prentice selon lesquels son
pays « ne sera pas influencé » par « l’ambiance » de Copenhague. Justement, si un pays doit absolument être influencé, c’est
bien le Canada.