logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Se tenir informé > ECO & le Fossile du Jour > Découvrir le Fossile du Jour > Le Canada rafle le tout premier Fossile du Jour pour une année riche en inaction
Le Canada rafle le tout premier Fossile du Jour pour une année riche en inaction
date 29 novembre 2010
texte+ texte- google twitter facebook

29 novembre 2010



Le Canada a reçu la troisième place du Fossile pour son effort continu et spectaculaire pour regagner son titre de "Fossile colossal" en tant que pays faisant les pires contributions aux négociations.

En janvier, le Canada s’est débarassé de son faible objectif de réduction pour opter pour un objectif encore plus faible, dans le cadre du plan gouvernemental pour sous traiter sa politique climatique aux Etats-Unis.
Le plan du Canada pour atteindre cet objectif est, pour le dire gentiment, encore à écrire. Et celui qu’ils ont tout juste chargé de cette mission en tant que Ministre de l’environnement est John Baird ; un routard des COP connu pour s’être opposé seul à des objectifs pour les pays développés en accord avec la science à la fin de la COP de Bali.

Le Canada a également écopé de la seconde place du Fossile. Nous savions déjà que le Canada n’a pas de plan pour réduire ses émissions. Il ont en revanche beaucoup d’idée pour réduire tout le reste :


- le seul programme fédéral conséquent de soutien aux énergies renouvelables
- un programme de subventions à l’efficacité énergétique pour les propriétaires
- subventions pour la fondation canadienne pour la science du climat
- la question du changement climatique lors du G8 et du G20 qui se tiendront au Canada cet été, et enfin...
- les mesures en faveur des carburants propres dans d’autres pays. Des documents internes du gouvernement, publiés aujourd’hui révèlent que le Canada a travail pour "tuer" une mesure américaine fédérale sur les carburants propres pour protéger ses sables bitumineux, travaillant de concert avec les alliés de l’administration Bush et Exxon.

Avec des amis pareil, pas besoin d’énergie propre !

Enfin, le Canada remporte la prestigieuse première place. Certains pourraient penser que le Sénat américain n’est pas très aidant dans la lutte contre le changement climatique. Mais le pays Fossile du Jour pourrait faire passer les US pour un bon élève, et non seulement parce que ces sénateurs ne sont pas élus. Dans ce pays, les sénateurs conservateurs ont tuer un projet de loi progressiste sans même daigner en débattre, chose qui n’est pas arrivée depuis plus de 70 ans. Voilà qui laisse le pays sans aucun objectif basé sur la science ou aucun programme de transparence sur les actions domestiques prévus dans le cadre des engagements que le gouvernement a pris lors des négociations.
Où peut-on trouver un Sénat aussi croulant ? Au Canada bien sûr !

En torpillant les législations progressistes, coupant les aides au énergies propres et échouant a déployer un plan pour atteindre ses objectifs, le Canada part donc avec une sérieuse avance, raflant les trois prix du jour.