logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Politiques locales > Plans Climat-Energie Territoriaux > Lancement du réseau des territoires à énergie positive !
Lancement du réseau des territoires à énergie positive !
date 1er juillet 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Les territoires ruraux montrent la voie concrète vers une France 100% renouvelables ! A l’initiative du CLER, le réseau français des territoires à énergie positive a été inauguré en point d’orgue des 1ères rencontres « énergie et territoires ruraux », le 16 juin 2011 dans le Mené (22).

Un territoire à énergie positive est un territoire dont les besoins d’énergie ont été réduits au maximum et sont couverts par les énergies renouvelables locales. Ce modèle n’est pas théorique : plusieurs territoires européens ont déjà atteint cet objectif (Güssing, Samsoe, Kronprinzenkoog, Prato-allo-Stelvio…). En France, de nombreux acteurs se mettent en mouvement en faveur de cette transition énergétique : ils se constituent maintenant en réseau pour accélérer et renforcer leur démarche.

Le réseau des territoires à énergie positive rassemble de manière informelle des acteurs du monde rural souhaitant aborder la question de l’énergie dans une approche globale du développement du territoire. Il est composé de 3 collèges : porteurs de projet, collectivités locales et structures de soutien.

L’objectif du réseau est de faciliter, à travers des échanges entre ses membres, la mise en route de politiques énergétiques globales dans les territoires ruraux et de participer à l’enrichissement mutuel des connaissances et compétences des différents acteurs, issus de cultures variées.

Les membres du réseau partagent une même vision d’un système énergétique décentralisé et démocratisé, et constatent que l’application des principes de cette vision conduit à des résultats économiques, sociaux et écologiques positifs pour leur territoire. Les membres s’engagent sur des objectifs à atteindre et des moyens à mettre en œuvre à travers la signature de la charte du réseau.

Les missions principales du réseau sont de :

  • Capitaliser et mutualiser les diverses expériences menées dans les territoires,
  • Mettre au service de ses membres des outils opérationnels et des espaces d’échanges,
  • Promouvoir des modèles d’organisation territoriale de l’énergie auprès des institutions et pouvoirs publics.

La participation au réseau est libre, il n’y a pas de frais d’inscription. Elle n’est conditionnée qu’au respect de la charte. Le succès et l’efficacité du réseau repose essentiellement sur le dynamisme de ses membres.

Pour en savoir plus, consultez le site du CLER