logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Impacts et conséquences > Écosystêmes > La résistance des coraux et des mollusques à l’acidification diversement affectée par le réchauffement
La résistance des coraux et des mollusques à l’acidification diversement affectée par le réchauffement
date 29 juillet 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Nature - 29 juillet 2011

- Thème : Impacts et conséquences, écosystèmes
- Titre : La résistance des coraux et des mollusques à l’acidification diversement affectée par le réchauffement
- Titre original : Coral and mollusc resistance to ocean acidification adversely affected by warming
- Auteur : R. Modolfo-Metalpa et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 29 juillet 2011
- Lien de consultation : http://www.nature.com/nclimate/jour...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Alors que l’effet négatif de l’acidification des océans sur la croissance de leur squelette a déjà été prouvé pour les coraux, les mollusques et d’autres organismes marins, son impact sur la capacité de chaque espèce à calcifier était jusqu’à présent resté flou du fait de difficultés méthodologiques. Selon cette étude, si ces organismes acquièrent une capacité de calcification plus rapide dans des environnements marins méditerranéens saturés en CO² tels que prévus dans les 300 ans à venir, ils restent cependant menacés du fait de la plus forte dissolution de leurs parties exposées (squelettes et coquilles) qui survient alors. Il semble de plus que les parties organiques qui protègent ces parties calcifiées exposées jouent un rôle important en limitant cette dissolution, et en facilitant la calcification. Cependant, d’après les observations effectuées sur le terrain et en laboratoire, le réchauffement climatique pourrait avoir l’effet inverse sur ces organismes, en combinant l’acidification des océans et des températures plus élevées.

Consultez l’article : [http://www.nature.com/nclimate/jour...]