logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Neiges et glaces > La contribution régionale différenciée des glaciers et des calottes glaciaires à la future montée du niveau de la mer
La contribution régionale différenciée des glaciers et des calottes glaciaires à la future montée du niveau de la mer
date 9 janvier 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Nature - 9 janvier 2011

- Thème : Changements climatiques, neiges et glaces
- Titre : La contribution régionale différenciée des glaciers et des calottes glaciaires à la montée future du niveau de la mer
- Titre original : Regionally differentiated contribution of mountain glaciers and ice caps to future sea-level rise
- Auteur : V. Radic et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 9 janvier 2011
- Lien de consultation : http://www.nature.com/ngeo/journal/...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Si la contribution de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires à la montée du niveau des océans est devenue majeure durant ces dernières décennies, et s’il est prévu qu’elle reste significative pendant encore au moins un siècle, il reste complexe de la quantifier de façon précise et à échelle globale. Selon cette étude, conduite en analysant plus de 120 000 glaciers dans 19 régions du monde (hormis les nappes glaciaires de l’Antarctique et du Groenland), cette contribution à la montée du niveau des océans peut être évaluée à environ 12,4 cm d’ici à 2100, aboutissant à une perte moyenne de volume de 21 % pour ces glaciers (jusqu’à 75 % dans certaines régions) et des impacts majeurs en termes de flux hydrologiques autant que de ressources en eau disponibles. Les glaciers de l’Alaska, de l’arctique canadien et de l’Antarctique en seront les principaux contributeurs.


Consultez l’article : [http://www.nature.com/ngeo/journal/...]