logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Politiques et mesures > Politiques françaises > Débat sur la transition énergétique > La Transition écologique et énergétique passe par un Ministère de l’Écologie fort
La Transition écologique et énergétique passe par un Ministère de l’Écologie fort
date 11 mai 2012
texte+ texte- google twitter facebook

Seul un élargissement aux compétences énergie, transport et logement permettront au futur Ministère de l’Écologie d’engager une véritable transition énergétique et écologique.

Communiqué du Réseau Action Climat – France et de ses associations membres

Le nouveau président de la République a insisté dimanche dernier, au soir de son élection, sur la nécessité de mener maintenant la transition écologique et énergétique.
Alors qu’il doit d’ici quelques jours dévoiler l’architecture et la composition du prochain Gouvernement, nos associations l’invitent à démontrer son engagement envers les questions d’environnement à travers la mise en place d’un Ministère de l’écologie au périmètre élargi.

En effet, la transition écologique et énergétique est un enjeu transversal qui nécessite que le futur ministère puisse également se saisir des questions de transport, de logement et d’énergie pour la mener à bien.

François Hollande a déclaré que le Premier Ministre serait directement en charge de la transition écologique. Cette annonce va dans le bon sens, en plaçant la question de l’environnement au plus haut niveau du Gouvernement, mais ne doit pas faire oublier qu’un Ministère de l’écologie au périmètre réduit verrait ses pouvoirs et influences forcément diminués.

L’engagement de François Hollande en faveur de la transition écologique sera jugé en premier lieu à l’aune d’un Ministère de l’Ecologie au périmètre et aux moyens renforcés.


Contact :
- Marc Mossalgue : Réseau Action Climat – France : 01 48 58 83 92