logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Derniers Communiqués > Le Réseau Action Climat salue la décision du Sénat sur la contribution carbone
Le Réseau Action Climat salue la décision du Sénat sur la contribution carbone
date 10 juillet 2015
texte+ texte- google twitter facebook

Les sénateurs ont entériné l’augmentation de la contribution carbone à l’horizon 2020 et 2030 en seconde lecture du projet de Loi de transition énergétique. Le Réseau Action Climat compte sur le soutien du gouvernement et des députés pour entériner cette mesure dans la Loi qui sera adoptée définitivement à la fin du mois et ainsi faire preuve d’exemplarité à la veille de la COP21.

Augmenter la contribution carbone pour réduire les émissions : un impératif scientifique


L’amendement adopté (proposé par Chantal Jouanno et Ronan Dantec) prévoit de faire augmenter la composante carbone dans les taxes intérieures sur la consommation d’énergie (TICPE et TICGN). Le but est d’atteindre 56 € la tonne de CO2 en 2020 et 100 € en 2030. Ces valeurs n’ont pas été choisies au hasard puisqu’elles correspondent aux recommandations des experts pour atteindre les objectifs français de réductions des émissions de gaz à effet de serre.
Le GIEC met en avant le signal prix carbone comme l’un des leviers principaux pour lutter contre les changements climatiques. Mais actuellement, la France a l’un des signaux prix carbone les plus faibles au monde. Il est trop bas et pas assez pérenne pour réorienter les investissements vers les énergies renouvelables et les économies d’énergies.

Prochaines étapes : le Réseau Action Climat appelle les députés à adopter la mesure et le gouvernement à l’inscrire dans le Projet de Loi de Finances 2016

Les députés ont déjà adopté cet amendement en commission spéciale en première lecture. « Nous espérons qu’ils feront preuve de constance en renouvelant leur soutien à la hausse du prix du carbone. Le Parlement enverrait un signal fort à quelques mois de la COP21 en adoptant, au delà des couleurs politiques, un objectif essentiel pour la lutte contre le changement climatique et plébiscité par la communauté scientifique », rappelle le Réseau Action Climat.

Une fois le projet de Loi de transition énergétique voté, la dernière étape sera le vote du projet de loi de finances : présenté deux mois avant la COP21, le PLF2016 du gouvernement ne pourra ignorer ces enjeux, il devra :

- Augmenter progressivement la valeur carbone dès 2016 et jusqu’à 2018 au moins.

- Supprimer les exonérations avantageant les activités exemptées (transport aérien, routier)

- Financer, en priorité, des outils d’accompagnement pour les ménages en situation de précarité énergétique.

CONTACT :
Lorelei Limousin, Responsable des politiques de transports, Réseau Action Climat France, lorelei@rac-f.org 07 70 31 09 19