logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Températures > L’hiver 2010 en Europe : un froid extrême dans un climat qui se réchauffe
L’hiver 2010 en Europe : un froid extrême dans un climat qui se réchauffe
date 1er janvier 2010
texte+ texte- google twitter facebook

Geophysical Research Letters - 2010

- Thème : Changements climatiques, températures
- Titre : L’hiver 2010 en Europe : un froid extrême dans un climat qui se réchauffe
- Titre original : Winter 2010 in Europe : A cold extreme in a warming climate
- Auteur : J. Cattiaux et al.
- Revue : Geophysical Research Letters
- Date de parution : 2010
- Lien de consultation : http://europa.agu.org/?view=article...;:%20A%20cold%20extreme%20in%20a%20warming%20climate
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude s’est intéressée à l’hiver 2010 qui, particulièrement rigoureux en Europe et notamment durant le sommet de Copenhague sur le climat tenu en décembre 2009, avait amené des climato-sceptiques à remettre en cause la réalité du réchauffement climatique. Or selon cette étude, contrairement à ce qui pourrait paraître, l’hiver 2010 n’a pas été spécialement froid en Europe, comparativement aux 60 années précédentes. De plus, les scientifiques démontrent dans cette étude qu’il aurait même théoriquement dû être plus rigoureux qu’il ne l’a été, étant donné la faiblesse de l’oscillation nord-atlantique durant cette période. En conclusion, cette étude montre que dans un contexte global de réchauffement climatique sur le long-terme, des épisodes plus froids que d’autres continueront à survenir, sans que cela ne remette en cause la réalité du réchauffement ; en revanche, ces épisodes seront moins froids qu’il ne l’auraient été sans le réchauffement global.


Consultez l’article : [http://europa.agu.org/?view=article...;:%20A%20cold%20extreme%20in%20a%20warming%20climate]