logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
L’épopée du yaourt aux pruneaux (Allemagne)
date 8 décembre 2006
texte+ texte- google twitter facebook

L’épopée du yaourt aux pruneaux (Allemagne)

En 1994, les chercheurs du Wuppertal Institute allemand s’étaient amusés à calculer le kilométrage nécessaire pour transporter dans une usine de Nuremberg tous les éléments nécessaires à la fabrication d’un yaourt aux pruneaux. En tenant compte de la collecte du lait, de l’approvisionnement en cartons, en colles, en étiquettes et en fruits, il faut grosso

La balade du yaourt aux pruneaux La chaîne logistique d’un pot de yaourt peut se de_composer en différentes étapes :
- la collecte du lait et les autres matières premières,
- la fabrication du yaourt à l’usine de production,
- le transport de l’usine jusqu’aux plates-formes logistiques (entrepôts) du producteur pour l’approvisionnement des clients-distributeurs,
- le stockage dans l’entrepôt ou la plate-forme distributeurs,
- le transport jusqu’à la plate-forme du distributeur,
- le stockage dans la plate-forme distributeurs,
- le transport jusqu’au magasin,
- la mise à disposition dans le magasin,
- et enfin le trajet aller-retour du client du magasin à son domicile.

A chacune de ces étapes, correspondent des consommations d’énergie spécifiques. En considérant l’énergie consommée tout au long de la chaîne de logistique pour la production d’un pot de yaourt aux pruneaux, cela permettrait de faire rouler : un poids lourd de 40 tonnes pendant 21 mères ou une voiture pendant 125 mètres.

Le circuit de fabrication et de distribution du yaourt aux pruneaux en Allemagne

Dans le cas du yaourt aux pruneaux, les consommations d’énergie nécessaires à la fabrication et à la production varient selon les points de vente et le comportement d’achat des clients finaux :
- 136 grammes équivalent pétrole (gep) par kg de yaourt pour une distribution en hypermarché
- 97 gep/kg de yaourt pour une distribution par e-commerce.

Sources Inrets 2005 / S. Bo_ge, Wuppertal Institute 1994