logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Neiges et glaces > Hausse subite de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires dans l’archipel arctique canadien
Hausse subite de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires dans l’archipel arctique canadien
date 20 avril 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Nature - 20 avril 2011

- Thème : Changements climatiques, neiges et glaces
- Titre : Hausse subite de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires dans l’archipel arctique canadien
- Titre original : Sharply increased mass lost from glaciers and ice caps in the Canadian Arctic Archipelago
- Auteur : A. S. Gardner et al.
- Revue : Nature
- Date de parution : 20 avril 2011
- Lien de consultation : http://www.nature.com/nature/journa...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Selon cette étude, la contribution de l’archipel arctique canadien (situé au nord-ouest du Groenland et qui représente un tiers de la glace continentale mondiale en dehors des calottes glaciaires) au phénomène mondial de la fonte des glaces, est très forte. Pour la période 2007-2009, cette zone se situait en troisième position du classement des zones polaires les plus fortement contributrices à la montée du niveau global des océans, derrière le Groenland et l’Antarctique. De plus, la rapidité du phénomène de fonte des glaces dans cette zone a très fortement augmenté entre les périodes 2004-2006 et 2007-2009, en corrélation directe avec les étés plus chauds qui ont caractérisé cette dernière période. La fonte est ainsi passée de 31 gigatonnes par an à 94 gigatonnes par an, pour une moyenne de 61 gigatonnes par an sur la totalité des années étudiées


Consultez l’article : [http://www.nature.com/nature/journa...]