logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de Presse 2006 > Fret ferroviaire : l’inquiétude des cheminots partagée par les citoyens
Fret ferroviaire : l’inquiétude des cheminots partagée par les citoyens
date 7 novembre 2006
texte+ texte- google twitter facebook

Communiqué de Presse France Nature et Environnemente et RAC-F
6 novembre 2006

Fret ferroviaire : l’inquiétude des cheminots partagée par les citoyens

Le mouvement social lancé par plusieurs syndicats de cheminots le 8 novembre prochain interpelle la fédération France Nature Environnement et le Réseau Action Climat France. Sans porter de jugement sur le moyen d’action retenu, FNE et RAC-F partagent l’inquiétude des cheminots en ce qui concerne le fret ferroviaire. Ce sujet pourtant essentiel dans une politique des transports soutenable, ne fait pas l’objet de l’attention qu’il mériterait en terme d’orientations et de décisions.

Le transport ferroviaire de marchandises continue son lent déclin, au bénéfice du transport routier et de son cortège de graves conséquences sur le plan de l’environnement, de l’énergie, de la sécurité routière et de la santé publique.

Les citoyens regroupés au sein de nos associations refusent cette situation. Ils attendent des actions concrètes pour lutter contre le dérèglement climatique et diminuer la dépendance pétrolière, des décisions politiques fortes pour mieux maîtriser la demande de transports, favoriser les transports alternatifs à la route et en particulier le rail, mode de transport plus écologique que le mode routier.

Les solutions incontournables pour parvenir à cet objectif sont connues et demandent du courage politique de la part de l’Etat et des collectivités : éco-redevance sur le transport routier de marchandises, moratoire sur les projets autoroutiers et routiers, maintien et modernisation de l’ensemble du réseau ferré national... L’Etat doit faire en sorte que les opérateurs de transports ferroviaires, et notamment Fret SNCF partent à la reconquête du maximum de trafics perdus par le train ces dernières années. Il est indispensable d’offrir un service fiable permettant de retrouver la confiance des chargeurs.

Le fret ferroviaire est un véritable enjeu de société. Les moyens d’assurer sa pérennité et son développement doivent être largement débattus à l’occasion des prochaines échéances électorales. FNE et RAC-F y veilleront.

Contact(s) Presse
- Michel Dubromel (pilote du réseau Transports et Mobilité durables) : 06 82 52 11 81
- Marc Le Rochais (réseau Transports) : 06 15 13 06 27