logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Impacts et conséquences > Côtes et zones de faible altitude > Évaluer les impacts du changement climatique, la hausse du niveau des océans et les risques liés aux tempêtes dans les villes côtières : une étude de cas à Copenhague
Évaluer les impacts du changement climatique, la hausse du niveau des océans et les risques liés aux tempêtes dans les villes côtières : une étude de cas à Copenhague
date 8 octobre 2008
texte+ texte- google twitter facebook

OCDE - 8 octobre 2008

- Thème : Impacts et conséquences, côtes et zones de faible altitude
- Titre : Évaluer les impacts du changement climatique, la hausse du niveau des océans et les risques liés aux tempêtes dans les villes côtières : une étude de cas à Copenhague
- Titre original : Assessing climate change impacts, sea level rise and storm surge risk in port cities : a case study on Copenhagen
- Auteur : OCDE / S. Hallegate et al.
- Date de parution : 8 octobre 2008
- Lien de consultation : http://www.oecd-ilibrary.org/assess...;;jsessionid=5orqsoob9fl2p.delta?contentType=/ns/WorkingPaper&itemId=/content/workingpaper/236018165623&containerItemId=/content/workingpaperseries/19970900&accessItemIds=&mimeType=application/pdf
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Dans cette étude de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), ont été étudiées les conséquences matérielles, socio-économiques et financières et pour la ville de Copenhague de phénomènes marins extrêmes telles que des tempêtes, dans le contexte de la montée prévisible du niveau de la mer imputable au changement climatique. La conclusion générale est que dans le cas de Copenhague, la prévention de ce type de risques par la construction d’infrastructures de protection (digues) supplémentaires pourra s’avérer très efficace, pour un coût modique en regard des conséquences potentielles. En extrapolant ces résultats à d’autres grandes villes côtières mondiales, l’étude conclut en revanche que la montée du niveau de la mer aura dans tous les cas pour elles des conséquences très importantes, du fait notamment de l’agrandissement de la surface des zones inondables. Les chercheurs appellent donc à la mise en place de politiques de planification à long-terme pour les grandes villes côtières, conjointement à des mesures de mitigation qui seules seront à même de réduire significativement le rythme de la montée du niveau des océans.


Consultez l’article : [http://www.oecd-ilibrary.org/assess...;;jsessionid=5orqsoob9fl2p.delta?contentType=/ns/WorkingPaper&itemId=/content/workingpaper/236018165623&containerItemId=/content/workingpaperseries/19970900&accessItemIds=&mimeType=application/pdf]