logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Energies renouvelables : c’est du propre !
date 8 juin 2004
texte+ texte- google twitter facebook

Campagne menée par les Amis de la Terre

Nous devrons répondre dans les prochaines décennies à une demande toujours croissante d’énergie, accroissement de la demande émanant des pays du Nord et des pays en développement.

La tendance actuelle est de répondre à cette demande énergétique par l’utilisation d’énergies traditionnelles comme les énergies fossiles ou les grands barrages hydroélectriques. Or les énergies fossiles contribuent fortement aux changements climatiques à cause des émissions de CO2 qui résultent de leur utilisation ; les grands barrages ont des impacts très lourds en termes de déplacement de populations et de destruction d’écosystèmes entiers. Enfin, l’énergie nucléaire, par les déchets produits et l’insécurité latente, n’est pas non plus une solution durable aux problèmes énergétiques.

Un des moyens de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre, et sur lequel les Amis de la Terre veulent agir, consiste à recourir aux énergies renouvelables et aux économies d’énergies. Pour éviter de dangereux changements climatiques, 40% de la consommation globale énergétique doit être fournie par les énergies renouvelables d’ici 2050.

La conférence mondiale sur les énergies renouvelables a lieu à Bonn en juin 2004. C’est le premier Sommet international en la matière ; son importance est donc capitale.

Les Amis de la Terre et les douze associations qui soutiennent cette campagne demandent au gouvernement : de prendre des engagements forts à Bonn : 10 % de la production énergétique à partir des sources d’énergies renouvelables en 2010 dans le monde.

Et dans la suite de la Conférence :
- d’appuyer un véritable programme de sobriété, d’efficacité énergétique et de développement industriel des énergies renouvelables en France ;
- d’accélérer l’utilisation des énergies renouvelables dans les pays en développement : aide pour la définition de politiques énergétiques durables des pays en développement (ADEME/Agence Française de Développement), soutien aux exportations françaises par le biais de la COFACE ;
- dans le cadre de l’OCDE, de mettre en place des mécanismes incitatifs pour les exportations d’énergies renouvelables et de supprimer progressivement les incitations pour les énergies traditionnelles.

Commandez des documents et écrivez au Ministre des Finances pour lui demander que la France soutienne les énergies renouvelables !

Vous pouvez commander des documents aux Amis de la Terre au 01.48.51.18.92 ou à france@amisdelaterre.org (0,3 € l’exemplaire). Vous avez également la possibilité de télécharger le document et de l’imprimer sur le site Internet des Amis de la Terre : www.amisdelaterre.org

La campagne est active jusqu’en octobre 2004.