logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Océans > Élévation du niveau des océans imputable aux glaciers et aux calottes glaciaires : une limite inférieure
Élévation du niveau des océans imputable aux glaciers et aux calottes glaciaires : une limite inférieure
date 1er janvier 2009
texte+ texte- google twitter facebook

Geophysical Research Letters - 2009

- Thème : Changements climatiques, océans
- Titre : Élévation du niveau des océans imputable aux glaciers et aux calottes glaciaires : une limite inférieure
- Titre original : Sea-level rise from glaciers and ice caps : A lower bound
- Auteur : D. B. Bahr et al.
- Revue : Geophysical Research Letters
- Date de parution : 2009
- Lien de consultation : http://europa.agu.org/?view=article...;:%20A%20lower%20bound
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude a consisté à analyser le ratio de la surface d’accumulation (Accumulation Area Ratio, AAR), c’est-à-dire le rapport entre la surface de leur zone d’accumulation de glace et leur surface totale, pour 86 glaciers et calottes glaciaires dans le monde. Les résultats montrent que ces glaciers et calottes glaciaires ont en moyenne un AAR qui est largement inférieur à ce qu’il devrait être pour conserver un état d’équilibre. La conséquence logique de ce déséquilibre est une perte moyenne de masse glaciaire de 27 %, ce qui entraînera une élévation minimale du niveau des océans de 18,4 cm, même dans l’hypothèse théorique d’un arrêt du réchauffement climatique. En revanche, dans l’hypothèse plus probable d’une poursuite du réchauffement selon la tendance actuelle, l’élévation minimale du niveau des océans imputable à la fonte des glaciers et des calottes glaciaires serait de 37,3 cm d’ici à 2100, c’est-à-dire une fraction importante de l’élévation totale prévue.


Consultez l’article : [http://europa.agu.org/?view=article...;:%20A%20lower%20bound]