logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
ENCI-LowCarb


ENCI-LowCarb- European Network engaging CIvil Society in Low Carbon Scenarios (Avril 2009 – Mars 2012) - un projet Européen financé par le 7ème programme cadre de recherche de la Commission Européenne.

Toutes les publications du projet sont acessibles sur les sites internet du projet :

Les deux objectifs principaux du projet ENCI-Lowcarb


Le développement d’un réseau sur les scénarios sobres en carbone
Un objectif du projet était la création d’un réseau Européen travaillant sur la questions des scenarios sobres en carbone, composé par des représentants d’OSC (Organisations de la Société Civile) et de laboratoires de recherche afin d’établir un échange sur les scénarios énergie existants et les solutions techniques et politiques nécessaires pour atteindre une société sobre en carbone.
Plus d’informations sur le site Internet du réseau : www.lowcarbon-societies.eu

Des scénarios pour la France et l’Allemagne
Plusieurs scénarios sobres en carbone ont été développés pour l’Allemagne et la France avec un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre ambitieux en 2050 en utilisant comme outils deux modèles macro-économiques : IMACLIM-R pour la France développé par le CIRED et REMIND-D pour l’Allemagne développé par le partenaire du projet PIK.
L’utilisation de ces modèles a permit d’analyser les impacts de différents paquets de mesures politiques sur l’activité sectorielle, le marché du travail et les prix des biens de consommation. Des hypothèses (techniques et économiques) des scénarios ont été définies uniquement basés sur des contributions des parties prenantes (syndicats, entreprises privés, associations etc.) invitées lors des ateliers sectorielles (résidentiel, transport, électricité) et intersectorielles.
Ces contributions ont été traduites en variables interprétables par les modèles de scénarisation et les scénarios qui en résultaient ont de nouveau été débattus par les mêmes parties prenantes. Les résultats de ce dialogue interactif sont plusieurs scénarios pour la France et pour l’Allemagne qui ingèrent des paquets de mesures politiques et économiques jugés acceptables et nécessaire pour accompagner le développement de l’Allemagne et de la France vers un futur sobre en carbone.

LES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
DANS CETTE RUBRIQUE