logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Neiges et glaces > Distribution et tendances relatives à l’âge de la banquise arctique durant le printemps 2011
Distribution et tendances relatives à l’âge de la banquise arctique durant le printemps 2011
date 14 juillet 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Geophysical Research Letters - 14 juillet 2011

- Thème : Changements climatiques, neiges et glaces
- Titre : Distribution et tendances relatives à l’âge de la banquise arctique durant le printemps 2011
- Titre original : Distribution and trends in Arctic sea ice age through spring 2011
- Auteur : J. Maslanik et al.
- Revue : Geophysical Research Letters
- Date de parution : 14 juillet 2011
- Lien de consultation : http://www.agu.org/pubs/crossref/20...
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Cette étude s’est intéressée à la glace pluri-annuelle de la banquise arctique, c’est-à-dire la glace qui perdure d’une année à l’autre, par opposition à celle qui se reconstitue chaque hiver avant de fondre l’été suivant. Il apparaît que cette glace pluri-annuelle arctique a subi une baisse notable et continue de sa surface durant la période 1980-2011, plus particulièrement en ce qui concerne la glace la plus ancienne. Ainsi en 2011 la glace pluri-annuelle ne représentait plus que 45 % de la totalité de la glace de la banquise arctique, alors qu’elle en représentait jusqu’à 75 % dans les années 1980. Il convient toutefois de noter que depuis son minimum de l’été 2008, cette glace pluri-annuelle s’est reconstitué dans les mêmes proportions que sa diminution subie entre 2001 et 2006, notamment en ce qui concerne les glaces les plus anciennes. Il semble donc que la banquise ait la capacité de se reconstituer, postérieurement à des périodes de conditions extrêmes.


Consultez l’article : [http://www.agu.org/pubs/crossref/20...]