logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de presse 2007 > Diminuer les émissions de CO2 des véhicules particuliers : Une priorité... à droite ?
Diminuer les émissions de CO2 des véhicules particuliers : Une priorité... à droite ?
date 27 juin 2007
texte+ texte- google twitter facebook

Communiqué de presse
France Nature Environnement
Agir pour l’environnement
Réseau Action Climat-France
FNAUT
Greenpeace

Mercredi 27 juin 2007

Campagne " Urgence climatique : Chauffe qui peut ! "
Diminuer les émissions de CO2 des véhicules particuliers : Une priorité... à droite ?

Agir pour l’Environnement, France Nature Environnement et le Réseau Action Climat, Greenpeace et la FNAUT, soutenus par une quinzaine d’associations nationales[1] lancent ce jour une nouvelle campagne de mobilisation citoyenne intitulée " Urgence climatique : chauffe qui peut ! ". Cette campagne a pour ambition d’obtenir une réglementation contraignante limitant drastiquement les émissions de CO2 des véhicules particuliers commercialisés dès 2012 en Europe. Imprimée à 100.000 exemplaires, cette campagne cible le Président de la Commission Européenne, le Président de la République Française et le Président de la Fédération Française des Sociétés d’Assurances.

Avec une progression des émissions de CO2 de 26% depuis 1990 en Europe, le secteur des transports est directement mis en cause. C’est la raison pour laquelle la Commission Européenne propose de diminuer les émissions moyennes de CO2 des véhicules particuliers. L’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles (ACEA) s’y oppose en souhaitant que le seuil de 120 grammes soit porté à 130 grammes et que la date buttoir initialement fixée à 2012 soit repoussée à 2015 ! Agir pour l’Environnement, FNE et le RAC dénoncent cette position attentiste et irresponsable et appellent les constructeurs français à se dissocier publiquement de ce lobby européen.

A la veille d’un Conseil de l’Union Européenne rassemblant les ministres de l’environnement, les associations appellent Jean-Louis BORLOO et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET à faire preuve d’ambition en matière de lutte contre le dérèglement climatique, notamment en défendant l’objectif de 120 g pour 2012.

Les associations partenaires de la campagne " Urgence climatique : chauffe qui peut ! " espèrent que cette réglementation européenne sera inscrite au rang des priorités françaises à l’occasion de sa future Présidence de l’Union Européenne fixée au deuxième semestre 2008.

Dans le cadre de cette campagne de pression, les associations réclament, en plus de mesures communautaires contraignantes, une modification du code de la route abaissant les vitesses sur autoroute de 10 km/h. Cette mesure, soutenue par 68% des français (sondage BVA effectué les 2&3 avril 07), permettrait d’éviter le rejet de 2 millions de tonnes de CO2.

La réunion des ministres européens de l’environnement doit être l’occasion d’affirmer haut et fort la priorité donnée à la lutte contre le dérèglement climatique même si cette priorité s’oppose aux stratégies " climaticides " de certains constructeurs automobiles. Les associations jugeront de la ténacité du nouveau ministre de l’écologie à l’aune du soutien qu’il apportera au projet de la Commission Européenne.

Contacts presse :
- Michel DUBROMEL - France Nature Environnement - Tél. 06.82.52.11.81
- Olivier LOUCHARD - Réseau Action Climat - Tél. 01.48.58.00.32
- Stéphen KERCKHOVE - Agir pour l’Environnement - Tél. 01.40.31.02.99