logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Changements climatiques > Web Bibliothèque Climat > Changements Climatiques > Événements extrêmes > De nouvelles analyses suggèrent une tendance de long-terme à l’augmentation des tempêtes en Europe depuis 1871
De nouvelles analyses suggèrent une tendance de long-terme à l’augmentation des tempêtes en Europe depuis 1871
date 1er août 2011
texte+ texte- google twitter facebook

Geophysical Research Letters - août 2011

- Thème : Changements climatiques, évènements extrêmes
- Titre : De nouvelles analyses suggèrent une tendance de long-terme à l’augmentation des tempêtes en Europe depuis 1871
- Titre original :
Titre - Sous-titre : Reanalysis suggests long‐term upward trends in European storminess since 1871

- Auteur : M. G. Donat et al.
- Revue : Geophysical Research Letters
- Date de parution : août 2011
- Lien de consultation : http://europa.agu.org/?view=article...,2011,2011GL047995
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

En utilisant un nouveau modèle de reconstruction atmosphérique, les chercheurs qui ont mené cette étude on pu mettre en évidence une tendance significative sur le long-terme à l’augmentation des tempêtes hivernales dans de larges zones en Europe depuis la fin du 19ème siècle, tant en ce qui concerne leur intensité que leur fréquence. L’analyse au niveau régional de la vitesse des vents extrêmes et de la fréquence des tempêtes a également permis de mettre en évidence un gradient de progression géographique du nord-ouest vers le sud-est de l’Europe, les plus fortes augmentations ayant lieu au niveau de la Norvège, et les plus faibles en Allemagne centrale. Au final, et pour l’ensemble des régions étudiées, cette tendance a entraîné une augmentation de la fréquence annuelle des tempêtes de l’ordre de 1,4 jour à 6,8 jours supplémentaires depuis 1871 ; une augmentation qui, selon les chercheurs, pourrait être expliquée tant par la variabilité climatique naturelle, que par le réchauffement climatique.


Consultez l’article : [http://europa.agu.org/?view=article...,2011,2011GL047995]