logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Derniers Communiqués > Conférence environnementale 2014 : les cinq annonces attendues du Président de la République
Conférence environnementale 2014 : les cinq annonces attendues du Président de la République
date 26 novembre 2014 documents joints 1 document joint
    [
texte+ texte- google twitter facebook

Dans le cadre de la 3ème conférence environnementale qui s’ouvrira demain, le Réseau Action Climat-France participera à la table-ronde consacrée à la conférence Paris Climat 2015. Il rappelle cependant sa décision, prise dès le mois d’octobre aux côtés de FNE et de la LPO, de boycotter la table-ronde transports suite à l’annonce par le Gouvernement du « report sine die » de l’écotaxe poids lourds.

Pour Morgane Créach du Réseau Action Climat-France « accueillir une grande conférence internationale ne suffit pas à faire de la France un pays exemplaire en matière de lutte contre les changements climatiques. Ses multiples revirements sur la politique climat énergie, notamment son recul inadmissible sur l’écotaxe poids lourds, affectent sérieusement la crédibilité de la France en tant que future hôte de la conférence internationale sur le climat, fin 2015. La conférence environnementale doit être l’occasion pour le Gouvernement de combler ce déficit de crédibilité  ».

Le Réseau Action Climat-France a ainsi fait parvenir au Président de la République une lettre reprenant cinq mesures prioritaires sur lesquelles il attend un engagement de sa part lors de son discours d’ouverture de la conférence environnementale :

1. La fin des soutiens financiers de la France aux projets charbon dans les pays en développement
2. La mise en place d’une fiscalité écologique ambitieuse
3. Une réforme du secteur des transports resté jusque là le parent pauvre de la politique climat du Gouvernement
4. Une action de la France au niveau européen pour relever le niveau d’ambition du paquet énergie climat 2030 approuvé en octobre par les 28 Etats membres
5. Le soutien de la France à une taxe européenne sur les transactions financières ambitieuse et dont les revenus devront être consacrés en grande partie au climat et à la santé

C’est par la reprise de ces mesures lors de son discours d’ouverture que le Président de la République témoignera du volontarisme de la France de faire de la conférence de Paris Climat 2015 un succès. En effet, pour le RAC, la conférence environnementale doit représenter un moment d’engagements. Si la mobilisation de la société civile est un élément indispensable au succès de la future conférence internationale sur le climat, elle ne saurait masquer l’absence de nouvelles annonces par le Gouvernement.

Contact presse : Morgane Créach, Directrice du Réseau Action Climat. Tel : +33 6 59 25 19 31