logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Derniers Communiqués > Climat : Pour un projet de loi de finances COP21 - compatible
Climat : Pour un projet de loi de finances COP21 - compatible
date 29 septembre 2015 documents joints 1 document joint
    [
texte+ texte- google twitter facebook

Deux mois jour pour jour avant l’ouverture de la COP21 qui sera présidée par la France, le gouvernement doit faire preuve d’exemplarité en présentant au Parlement un projet de loi de finances pour 2016 cohérent avec les objectifs qu’il s’est fixés en matière de lutte contre les changements climatiques.

Le budget du Ministère de l’écologie a accusé une baisse de plus d’un milliard d’euros (16% environ) depuis l’élection de François Hollande, le coût engendré par la pollution reste trop élevé en France, au détriment de la collectivité toute entière et les énergies fossiles demeurent généreusement subventionnées. La France fait encore figure de mauvais élève au niveau européen en matière de fiscalité écologique alors que la baisse des prix du pétrole représente une opportunité unique pour faire du système fiscal français un véritable levier de transition énergétique, de justice sociale et de bouclier santé contre la pollution de l’air.

Au delà de constituer des instruments clé pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des importations d’énergies fossiles, les propositions du Réseau Action Climat permettront de dégager de nouvelles ressources pour investir dans les solutions de la transition énergétique et dans la lutte contre la précarité énergétique et ainsi accompagner tous les ménages dans la lutte contre les changements climatiques.

4 mesures pour que la France se donne les moyens de ses ambitions :

1. Augmenter progressivement la contribution carbone en France entre 2016 et 2020 et supprimer les niches fiscales aux énergies fossiles
2. Utiliser les recettes pour soulager les ménages en précarité énergétique avec le chèque énergie
3. Poursuivre le rattrapage fiscal entre le diesel et l’essence en 5 ans pour un air plus pur
4. Appliquer dès 2016 l’engagement pris d’accroître les financements climat de 2 milliards d’euros/an à horizon 2020



Le dossier de presse qui détaille ces mesures