logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de presse 2005 > Budget de l’Ademe : en attendant le déluge... !
Budget de l’Ademe : en attendant le déluge... !
date 24 octobre 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Réseau Action Cimat-France et Agir pour l’environnement.
Communiqué de presse du 21 octobre 05-

Budget de l’Ademe :
En attendant le déluge... !

Paris, le 21 octobre 05 : Le budget 2006 laisse de nouveau apparaître des coupes sombres qui frappent les principales agences environnementales et les associations de protection de l’environnement. Ainsi, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a vu son budget amputé de 20%, ce qui mettra un terme à bon nombre de projets en matière d’énergie et de climat, et, a fortiori d’arriver à diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 comme le prévoit le Plan Climat et le « Facteur 4 ».

L’Ademe devra à l’avenir compter sur une modeste taxe CO2 sur la vente de 4x4 et ainsi espérer une progression des ventes de ces mêmes 4x4 pour lancer des campagnes... contre ces véhicules ! Cette politique de « gribouilles » a des conséquences néfastes sur l’efficacité de la lutte contre le dérèglement climatique et ce gouvernement est désormais comptable de son inaction en la matière.

Jamais le double discours n’a été autant institutionnalisé privilégiant une communication « hors sol » en contradiction totale avec les actes. Les beaux discours proférés lors de la récente convention UMP sur l’écologie ont fait long feu. Les associations s’insurgent contre cette volonté gouvernementale délibérée d’étouffer les associations et agences étatiques d’expertise et de débat en les asphyxiant financièrement.

Face aux enjeux du dérèglement climatique et de la fin du pétrole à bon marché, et en dehors des pulsions idéologiques du « toujours moins d’impôt », les associations de protection de l’environnement réclament a contrario une augmentation significative du budget de l’Ademe afin que cette agence ait enfin les moyens de ses ambitions.

Contact presse :
- Stéphen KERCKHOVE - Délégué Général d’Agir pour l’Environnement- Tél. 01.40.31.02.99 - 06.73.41.30.62

- Olivier LOUCHARD - Coordinateur du RAC-F - Tél : 06.26.40.07.74