logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Se tenir informé > Nos outils et actions... > Campagnes & actions... > Nos actions > Bilan de l’opération "5 minutes pour la planète"
Bilan de l’opération "5 minutes pour la planète"
date 24 octobre 2007
texte+ texte- google twitter facebook

Baisse de 0,9% de la consommation d’électricité

Une baisse de 0,9% de la consommation d’électricité en France a été constatée au moment de l’opération « 5 minutes de répit pour la planète », soit environ 600 mégawatts ou 10 millions d’ampoules de 60 watts. Une acton destinée à envoyer un signal fort avant le « Grenelle de l’environnement » qui débute mercredi.

L’Elysée a plongé dans le noir ses couloirs, son vestibule d’honneur, ses bureaux, sa cour. Même la petite lumière placée sous le grand drapeau flottant sur le palais présidentiel avait été éteinte. Initiative identique à Matignon, résidence du Premier ministre, et sur les façades du Palais-Bourbon.

La Tour Eiffel s’est éteinte en deux temps, d’abord par le sommet, puis par le bas. Elle s’est ensuite rallumée, tout entière, avec une intensité faible qui est revenue progressivement à la normale.

Le siège parisien de l’UMP (environ 3.000 m2 de bureaux) a aussi décidé de tout éteindre à l’heure dite. Ses dirigeants en ont profité pour rappeler à tous une charte interne adoptée en 2005 sur les gestes pour l’environnement, du tri sélectif à l’extinction quotidienne des feux quand on quitte une pièce.

La Ville de Paris s’est également associée à l’opération, avec une dizaine de monuments appartenant à la Ville, dont l’Hôtel de Ville, le Petit Palais, la Fontaine Saint-Michel, le Théâtre du rond point, la Rotonde de la Villette, le Théâtre de la Ville, la statue du Triomphe de la République place de la Nation, et la statue équestre de Louis XIV place des Victoires.

Arles, Amiens (Hôtel de Ville) et Marseille (Notre-Dame de la Garde) ont également répondu présents, selon le collectif.

Dans la foulée de l’opération, l’Alliance a appelé les Français à « changer au moins une ampoule à incandescence par une ampoule à basse consommation », en rappelant que les économies d’énergie constituent la priorité numéro 1 pour lutter contre les changements climatiques.