logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Presse > Archives > Communiqués de presse 2005 > Approbation de ramener de 130 à 115 km/h la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes
Approbation de ramener de 130 à 115 km/h la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes
date 30 août 2005
texte+ texte- google twitter facebook

Communiqué de presse du 29 août 2005

La FNAUT et le Réseau Action Climat-France (RAC-F) approuvent la suggestion du ministre des Transports Dominique Perben de ramener de 130 à 115 km/h la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes.

Une telle mesure permettrait simultanément :
- de pousser l’automobiliste à réduire sa consommation pour compenser l’augmentation du prix des carburants routiers intervenue depuis un an ;
- de réduire la facture pétrolière de la France, qui pèse lourdement sur notre économie ;
- d’améliorer la sécurité routière ;
- de réduire le bruit et la pollution de l’air ;
- enfin de limiter les émissions de gaz carbonique dues à la circulation routière d’au moins 2 millions de tonnes par an.

La FNAUT et le RAC considèrent qu’une hausse progressive du prix du pétrole est inéluctable, la demande
explosant durablement alors que les ressources sont limitées. Dans ces conditions, tout dispositif, tel que la
TIPP flottante, visant à atténuer le poids de la fiscalité sur les carburants est irrationnel et démagogique. Le
consommateur doit être responsabilisé comme le propose le ministre des Transports, et non infantilisé par
des mesures artificielles masquant la réalité économique et très onéreuses pour l’Etat.

Contacts :
Jean Sivardière, président de la FNAUT
tél 06 75 17 08 32 ou 04 76 75 23 31

Olivier Louchard, coordinateur du RAC-F
tél 06 26 40 07 74 ou 01 48 58 00 32